Découvrez les foulées du Magara de Tunisie dans la rubrique évasion grâce au récit imagé de Brice !


Accueil


08/04/18 Spehler s'offre le Trail Sainte-Victoire !

Ce dimanche 8 avril 2018, c’est la petite commune de Rousset (13) qui a accueilli les événements trails du week-end : une manche longue, LES CRÊTES (60 km/3000 D+), support du championnat des Trails de Provence, et une manche courte, LE CÉZANNE (36 km,1400D+), du Challenge des Trails de Provence. Beaucoup de monde, beaucoup de pointures, la journée s’annonçait grandiose ! Dès les premières difficultés, un quatuor se forme dans la foulée du favori, l'alsacien  Sébastien Spehler, membre de l'équipe de France de trail, en pleine préparation pour les mondiaux. Rapidement, il va prendre ses distances. Au km 22 (village de Vauvenargues), après avoir escaladé le Pas du  Clapier et parcouru 3 km de crêtes, jonchés de fameux lapiaz, Kevin Vermeulen, Romain Olivier et Guillaume Porche se suivent en une poignée de secondes. Sébastien a fait le trou, il enregistre près de 7 minutes d'avance sur le groupe, tandis que Saïd Mansouri s'accroche à une minute du trio. Maryline Nakache, première féminine, passera 25 minutes plus tard, suivie par Amandine Ginouves et Laurie Atzeni.  Chez les hommes : Sébastien Spehler termine bien, et remporte, en 5h21, notre titre de Champion des Trails de Provence 2018, longue distance ! Romain Olivier franchit la ligne 10 minutes plus tard et termine deuxième en 5h31, régulier tout au long de l'épreuve. Guillaume Porche arrache en 5h33 la 3° place, après avoir dépassé Saïd Mansouri, à qui il manquait quelques kilomètres dans les jambes. Chez les femmes : Maryline Nakache s’est envolée, elle a dominé l'épreuve de bout en bout, elle traverse le parking de la coquille à 13h03 et gagne l’épreuve en 7h01 après avoir jardiné sur les derniers kilomètres, comme en 2017, elle est Championne des Trails de Provence 2018, longue distance ! Voilà une athlète que nous avons découvert en 2017 et qui ne cesse d'accumuler les trophées. Elle enregistre ainsi sa 2° victoire sur le challenge cette année, après avoir survolé le Trail de la Galinette, Amandine Ginouves boucle l'épreuve 21 minutes plus tard, et finit 2° en 7h18, Laurie Atzeni termine sa course 4 minutes après, et monte sur la 3° marche en 7h22.

 

Photo : Akuna



11/03/18 Un si beau trail des Collines...

Cette épreuve est  à présent bien rodée et  accueille chaque année de très nombreux concurrents. Elle a conservé la formule qui fait son succès depuis plusieurs années, déclinée en quatre options afin de répondre aux attentes de tous types de sportifs: un 20km (350m D+), un 14,5km (250m D+), un 8 km (100 m D+) et un 10 km chronométré dédié au nordic walking (pour la première fois arbitré par des juges officiels) et à la marche. Ces parcours arpentent les environs du village de Cabriès et les collines provençales voisines, alternant garrigue et sous-bois, pistes, single tracks et routes pour des profils dynamiques exigeant de courir tout le temps. On revient à la vraie définition du trail court qui n’est pas une simple marche rapide, mais demande aussi aux compétiteurs une certaine vitesse de base. Cela a le don d’agacer certains « puristes » qui ne prennent pas le départ pour moins de 1000m D+, mais cela a le mérite d’exiger de tous des qualités de coureur et non de randonneur , sauf pour le 10km spécialement dédié à la marche ! Le 20km était donc le support d’ouverture du Challenge Sud-Est des trails 2018.Cette édition a réuni plus de 850 participants, coureurs et marcheurs, malgré une météo maussade qui a rendu les parcours particulièrement boueux.  Les Bouches du Rhône ont toutefois été épargnées par les fortes pluies qui ont encore frappé le Sud Est, ce qui a permis aux courses de se dérouler normalement, et à la grillade party d’avoir lieu !

 

Photo: Patrizia Roussel



25/02/18 Beau duel au Trail de l'Escalo !

5ème épreuve du Challenge des Trails de Provence en version courte, L’Escalo organisé par l’association Déclic04 est une course qui ravit tous les participants. Et si la neige n’était pas au rendez-vous cette année sur les sommets, nous avons pu goûter aux feuilles, galets, bouillasse, terre sèche : bref, tous les ingrédients d’un parcours de trail réussi. Une centaine de participants s’étaient donnés rendez-vous sur la ligne de départ à 8h30. Le parcours varié offre de longs passages roulant qui alternent avec des montées raides et des descentes particulièrement techniques dans les galets. Côté féminin, les élites se sont placées dès le départ pour ne plus se rencontrer ! Ainsi, Alexia Coudray de la Team Trail Cimalp n’a pas été inquiétée et termine avec une excellente performance de 2h38’47’’. La seconde place revient à Nadège Marboutin de l’ASPTT Digne les Bains en 2h52’02’’, déjà 3ème l’an dernier, elle gagne une marche sur une course qu’elle connaît bien pour l’avoir déjà couru trois fois. Et quand elle la court, elle la trouve encore plus dure qua dans ses souvenirs ! Quand à la 3ème féminine, Hélène Isnard (USALV), elle termine en 3h16’20’’. Il n’y aura donc pas eu croisement de place durant la course chez les féminine. On ne peut pas dire la même chose du côté des hommes. Guillaume Lenormand (Caromb 84) a fait une course en solitaire à 4 minutes des premiers et à autant de ses poursuivants. Il monte sur la 3ème marche en 2h14’48’’ n’ayant à aucun moment eu l’impression de pouvoir inquiéter les deux premiers. Mais pour Emilien Schiavo (Pénitent en Durance) et Yohan Peisson de la Team Endurance Shop, la course s’est déroulée au coude à coude. Yohan Maintenant une pression constante sur son collègue qui accuse un niveau un peu plus faible en montée. Mais Emilien court sur ses terres et en fin tacticien, cherche à ne pas trop prendre de retard en espérant revenir sur Yohan qui mène clairement la course. Et c’est exactement ce qui s’est passé : au dire des observateurs, la dernière descente des deux concurrents a été extrêmement rapide, Emilien ne lâchant rien et revenant sur Yohan qui découvre à chaque pas le parcours. Emilien passe en tête comme une bombe en toute dernière partie de course et grimpe sur la première marche du podium laissant à Yohan une malheureuse seconde place. 

 

Texte et photo : Sébastien Della Casa



10/02/18 De retour à Valberg !

Valberg, une station des Alpes Maritimes qui avait accueilli le 1er janvier dernier, la manche d’ouverture du Runazur Trophée des neiges sur la Snow race nocturne du nouvel an, renouait ce 10 février avec le Trail des neiges pour une distance de 14,5 km et presque 500 m de dénivelée. Le Club des Sports de Valberg avait mis les petits plats dans les grands pour recevoir près de 200 compétiteurs sur le front de neige de la Croix du Sappet et faire de cette finale du challenge, une parfaite réussite. Soleil, belle température et bonne humeur étaient au programme de ce « cross » des neiges tracé sur des pistes damées dont le départ était donné à 9 heures juste avant l’ouverture aux skieurs. Sans grosse surprise, Jean Baptiste Hurteaux, le sociétaire de l’AC Cannes, spécialiste du cross-country, déjà vainqueur en 2017, a pris dès le départ la course à sa main. Il entraina dans son sillage un petit groupe de cinq coureurs avec le corse Anthony Quilicci, le local Sébastien Poesy, les jeunes espoirs Quentin Succo et Maxime Chané. Cette petite échappée ne tarda pas à exploser dans la montée vers le plateau Saint Jean, véritable juge de paix de ce tracé majestueux. Seul Maxime Chané parvint à s’accrocher au cannois qui dû attendre le dernier kilomètre pour s’en débarrasser et remporter à nouveau une victoire en terre valbergane. Chez les dames, pas de surprise non plus puisque Lisel Merello réalisait ainsi sa quatrième victoire sur les trails des neiges, après Valberg le 1er de l’an, Névache et Castérino. Malgré un genou toujours douloureux, elle a contrôlé dès le départ et termine ainsi en beauté sa saison hivernale. Derrière, Céline Dolléans, victorieuse en 2017 ne fut pas trop inquiétée par Annabelle Diètre et Anne Sans.

 

Texte et photo Thierry Merello



28/01/18 Du beau monde à la Galinette !

Une magnifique journée à Cadolive pour le Trail de la Galinette, support du Challenge des Trails de Provence. Départ du Trail long à 8h, le parcours a été un peu revisité mais on garde les essentiels : Mont Julien et Garlaban au cœur du massif de l’Etoile en passant par Pichauris. Chez les hommes, le groupe de tête est assez compact dans le village puis Vincent Viet et Kevin Vermeulen prennent les devants et semblent facile, ils échangent et plaisantent, Manu Gault les poursuit. Chez les femmes, Caroline Chaverot (championne du monde de Trail 2016) est déjà sérieusement talonnée par Maryline Nakache (notre championne locale, championne des trails de Provence 2017) et Maggy Bouisse. Au sommet du Garlaban (km 24), Kevin a une minute d’avance sur Vincent. Aubin Ferrari passe en troisième position, Manu est alors cinquième. Maryline, quant à elle, prend la tête de course, Caroline pointe une minute plus tard, Maggy est toujours troisième. A l’arrivée, c’est Vincent puis Kevin qui arriveront tous deux en 4h16 avec seulement 10 petites secondes d’écart à la faveur de Vincent... et enfin Manu en 4h27. L’exploit du jour revient à Maryline qui remporte la course féminine en 5h04 avec deux minutes d’avance sur Caroline Chaverot suivies de Maggy qui conserve sa place en 5h27.

 

Texte : Thierry Mailhes. Photo : Mandy Alcazar



28/01/18 Du soleil au trail de Castérino !

La revanche de la première étape de ce challenge qui s’était déroulée le 1er janvier en nocturne à Valberg entre les deux jeunes espoirs du trail azuréen a bien eu lieu et cette fois ce fut à l'avantage du sociétaire de l'AS Monaco Quentin Succo. Le Valbergan Sébastien Poesy termine dans son sillage et a félicité son cadet une fois la ligne d’arrivée franchie. Ce qui nous promet une belle finale le samedi 10 février à nouveau à Valberg pour le trail des neiges diurne cette fois sur 14km et 450m+. Jean François Sehan complète le podium en ayant gardé cette position de bout en bout. Tout était réuni pour ce « cross » des neiges de 9 km et 300m+ avec quand même quelques parties techniques sur une neige fraiche tombée 48 heures plus tôt. Chez les dames, Lisel Merello, déjà victorieuse ici même l'an passé, ajoute une victoire de plus à son palmarès juste 15 jours après le Trail Blanc de la Clarée mais avec un genou toujours douloureux. Elle a contrôlé la course de bout en bout et résisté au retour de Cassandre Payen. Virginie Weishaus prend la troisième place. La prochaine étape du Runazur trophée des neiges retrouvera les Hautes Alpes la semaine prochaine avec la Snow race de Montgenèvre et deux distances proposées qui compteront toutes les deux pour le classement de ce challenge. D’abord un parcours corsé de 23km et 1000m+ et une petite escapade plus facile de 11 km et 450m+ autour de la station. Rendez-vous donc le dimanche 4 février prochain.


Texte et photo Thierry Merello



21/01/18 Une première édition cannoise au top !

Ce dimanche 21 janvier a eu lieu la première édition du Cannes Urban Trail. Un événement très attendu par les coureurs locaux puisqu’il se jouait à guichet fermé depuis une dizaine de jours.  2 000 participants sur l’ensemble des courses (dont 656 sur les versions non chronométrées) ont silloné les endroits emblématiques de la cité des stars. Les concurrents de cette première édition ont eu le privilège de laisser leur empreinte sur le parcours de cet événement atypique. Sur le 26 km, la distance phare de cet événenement, c’est Sylvain Camus qui s’est imposé en 1h43’29’’. Côté chrono, les meilleurs coureurs régionaux ont répondu présents. Sur le 26 km, la première place s’est jouée entre Sylvain Camus et Stéphane Giordanengo. Tout le long du parcours, les deux coureurs se sont suivis de près se passant à tour de rôle la tête de course. C’est finalement Camus, adepte des montées qui passe devant  à la Croix-des-Gardes et arrache la victoire en 1h43’29’’. Giordanengo terminera deuxième en 1h43’47’’. Benjamin Larrouder natif de Fréjus termine sur la troisième marche du podium en 1h47’01’’. Sébastien Camus habitué des longues distances terminera quant à lui quatrième au scratch en 1h48’05’’. Sur le 13 km, distance alternative au 26 km, c’est sans surprise que les favoris Julien Navarro et Audrey Bassac s’imposent largement sur la course aujourd’hui en terminant respectivement premier dans leur catégorie en 55’33’’ et 1h07’15’’. Franck SAFFIOTI, autre favori de l’épreuve termine à la deuxième place en 1h00’01’’. Julien PLUMER monte sur la troisième marche du podium avec un temps de 1h00’19’’. Le Cannes Découverte Run a permis aux débutants de trail ou habitués des courses sur route de s’initier aux plaisirs de la course nature. 700 coureurs ont ainsi parcouru les alentours de Cannes à la découverte des recoins cachés de la ville ! Sur ce format réduit, c’est Thierry LACROIX qui remporte la victoire en 38’54’’. Côté féminin, c’est Anouk FORAFO qui s’impose en 49’49’’.

 

Photo Mouv-up. 



14/01/18 Un trail blanc historique...

 Névache, qui fut le cadre de la Sky Race estivale et qui voit chaque année le départ du Semi Névache-Briançon, a encore une fois accueilli cette épreuve mythique qui n’a rien perdu de son aura, puisqu’elle s’est jouée à guichets fermés, les 500 dossards et même plus ayant été attribués. Cette année, les concurrents ont pu évoluer sur un tracé inédit. En effet, l’enneigement très conséquent a poussé l’organisation à quelques adaptations par rapport à l’édition 2017 qui, elle, avait souffert d’un manque de tapis neigeux. Deux parcours très polyvalents étaient proposés, dans un cadre sauvage, alternant pistes de ski damées et passages trappeurs dans la poudreuse. Des portions très éprouvantes d’après les concurrents qui ont bouclé leur effort en un temps conséquent, tant le volume neigeux était dense. L’épreuve la plus longue mesurait une vingtaine de km pour 690 m D+, tandis que la courte distance, l’Express Val Clarée, accessible à un plus grand nombre, offrait ses 10 km pour 310 m D+. Côté vainqueurs, on prend les mêmes qu’en 2017 et on recommence : Ludovic Pommeret, inscrit de dernière minute, survole la distance reine devant Yann Durand et Nicolas Lebrun, tandis que chez les dames, Lisel Merello s’offre une seconde victoire devant Christelle Bard et l’Italienne Elisabetta Negra. L’Express Val Clarée est gagné par Renaud Castiglioni et Roseline Thierry. A noter que les deux distances comptaient pour le Runazur Trophée des neiges dont c’était la seconde manche.

 

Photo tamtam-photo.com



07/01/18 La Prom'Classic garde le vent en poupe !

C’est accompagné de fortes rafales de vent que la tête de course prend place sur la ligne de départ, prêts à en découdre. 9h00, le départ est donné en 6 vagues successives. Rapidement, le trio de tête  (Mohamed SERGHINI, James THEURI et Pierre URRUTY), se détache et évolue sur les bases d’un nouveau record avec un vent trois-quart dos. Très vite, URRUTY  lâche prise et décroche définitivement au km 3,5. La première place se jouera donc à deux pour le reste de la course. C’est finalement à 800 m de la ligne d’arrivée que SERGHINI porte son attaque et arrache la victoire en 30’06’’. James THEURI, termine juste derrière en 30’10’’. Le podium est complété par le belge Emmanuel LEJEUNE en 30’38’’. Le premier local, Karim TAHRI, licencié à Nice Côte d’Azur Athlétisme, termine sa course en 31’02’’, à la 17e place au classement scratch.  Du côté des femmes, à mi-parcours, on retrouve Sophie DUARTE qui mène la course sans grande difficulté suivie de près par Ophélie CLAUDE-BOXBERGER.  Face au vent, DUARTE ralentit la cadence et c’est au km 7 que CLAUDE-BOXBERGER la rattrape et prend la tête de course pour ne plus la lâcher. Ophélie CLAUDE-BOXBERGER monte sur la première marche du podium en 33’29’’ suivie de Sophie DUARTE en 34’20’’ et de Aurore GUERIN en 34'39’’. La première régionale, Charlotte MAURIN, sous les couleurs de DECATHLON TOULON, termine en 36’33’’, à la 243e place au classement scratch.

 

Photo Mouv-up. Retrouvez tous les résultats ICI



19/11/17 Audrey Bassac aime le Gem !

Sur le GEM MARATHON (42km 2710mD+), la froideur  était encore présente lorsque le départ était donné à 8H30, malgré le  soleil qui se levai, contribuant ainsi à l'excellente journée qu'allait passer les concurrents ce dimanche. Romain OLIVIER(05-Team Raidlight Club trailer), auréolé par son succès sur le Grand Raid des Pyrénées au mois d'Aout, a tenu son rang de favoris en s'imposant après avoir dominé de bout en bout. Malgré un erreur de parcours, il signe ainsi, son 2° et large succès après sa victoire sur Signes (justement) au printemps dernier. Derrière, Lucas LHOMOND(83-TRAIL CLUB DE PROVENCE) continue son apprentissage, parti sagement il est remonté progressivement pour terminer 2° en 4h42'52, une "remontada" à l'image de celle qui lui avait permis de monter sur le podium lors du Championnat des Trail de Provence au COUSSON. Benjamin LARROUDER(83) régulier tout au long de la matinée se classe 3° à 4 minutes de Lucas. Chez les féminines, inscrite de dernière minute, Daphné NADOULEK(13-TRAIL CLUB DE PROVENCE) qui s'élançait pour sa 4° participation au Challenge des Trails Longs, savait qu'elle devait remporter l'épreuve pour gagner le challenge 2017, d'autant plus qu' Audrey BASSAC(83-TEAM VIBRAM), la tenante du titre, était au départ avec un objectif identique. Ainsi, Daphné allait prendre les devants et si un mano à mano s'installait sur le premier tiers de la course entre les 2 prétendantes à la victoire finale et du Challenge, Audrey allait prendre le large pour s'imposer en 5h38'29. De son côté, Daphné allait puiser dans son énergie, et après avoir fait le yoyo entre la seconde et la 6° position en 5h56 (conséquences d'un départ en surrégime) , accédait à la seconde place du GEM MARATHON et du Challenge. Bérangère HODE(13-COURIR A SAUSSET) plutôt habituée aux Trails Courts, prend la 3° place à 3 minutes. Mandy ALCARAZ(13), première au matin de l'épreuve, termine 4°. Malgré des barrières horaires jugées sévères par certains, 175 trailers ont été classés.

 

Texte: Philippe Exopisito. Photo: Stéphane Chanel



11/11/17 Le nouveau challenge des trails du sud-est...

Les sollicitations pour adhérer au challenge des Trails de Provence sont de plus en plus nombreuses chaque année, les choix ont souvent été délicats, nous avons conservé une majorité de manifestations, et intégré 3 nouvelles organisations:   Le Snow Trail du Val d’Allos (TC) dans les Alpes de Haute Provence,  Le Trail de Pichauris (TC), dans les Bouches du Rhône, Le Trail de Serre-Chevalier (TC et TL) dans les Hautes Alpes. A noter, par ailleurs, le retour du Trail des Mélèzes du Mercantour (TC et TL) avec une nouvelle équipe aux commandes en remplacement du Trail du Val d’Allos, 2 manifestations organisées en alternance, bi-annuellement. 2018, ce devrait être 21 trails courts et 14 trails longs sur 6 départements. Par ailleurs, nous avons reconduit le règlement sur le nombre de participations. En effet, il suffit toujours d’avoir été classé 4 fois sur un Trail Long pour être finisher, de même les 4 meilleurs résultats seront retenus. En Trail Court, 6 (participations) reste le chiffre clef.  Tout en conservant la formule challenge, il s’agit d’attribuer le titre de champion sur une épreuve du calendrier des Trails de Provence. Cet évènement dans l’évènement  sera reconduit mais distinguera Trail Long et Trails Courts, sur 2 épreuves ou seront attribués les titres champions des Trails de Provence chez les dames et les messieurs. Pour 2018, ce sont des Champions de trails courts et Champions de trails longs qui seront proclamés sur deux épreuves distinctes, à savoir le Trail Sainte Victoire (60 km-3000 D+) le 8 avril et le Trail des Maures (21 km-1200 D+) le 3 juin. La notion d’ouverture est reconduite, à savoir aucune obligation d’être licencié, et aucune condition de lieu de résidence ou de naissance qui a été choisie. Le règlement du championnat est en ligne dans l’ESPACE COUREURS du site des Trails de Provence.

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





© AQTD - Mentions légales