Découvrez les foulées du Magara de Tunisie dans la rubrique évasion grâce au récit imagé de Brice !


Accueil


14/01/18 Un trail blanc historique...

 Névache, qui fut le cadre de la Sky Race estivale et qui voit chaque année le départ du Semi Névache-Briançon, a encore une fois accueilli cette épreuve mythique qui n’a rien perdu de son aura, puisqu’elle s’est jouée à guichets fermés, les 500 dossards et même plus ayant été attribués. Cette année, les concurrents ont pu évoluer sur un tracé inédit. En effet, l’enneigement très conséquent a poussé l’organisation à quelques adaptations par rapport à l’édition 2017 qui, elle, avait souffert d’un manque de tapis neigeux. Deux parcours très polyvalents étaient proposés, dans un cadre sauvage, alternant pistes de ski damées et passages trappeurs dans la poudreuse. Des portions très éprouvantes d’après les concurrents qui ont bouclé leur effort en un temps conséquent, tant le volume neigeux était dense. L’épreuve la plus longue mesurait une vingtaine de km pour 690 m D+, tandis que la courte distance, l’Express Val Clarée, accessible à un plus grand nombre, offrait ses 10 km pour 310 m D+. Côté vainqueurs, on prend les mêmes qu’en 2017 et on recommence : Ludovic Pommeret, inscrit de dernière minute, survole la distance reine devant Yann Durand et Nicolas Lebrun, tandis que chez les dames, Lisel Merello s’offre une seconde victoire devant Christelle Bard et l’Italienne Elisabetta Negra. L’Express Val Clarée est gagné par Renaud Castiglioni et Roseline Thierry. A noter que les deux distances comptaient pour le Runazur Trophée des neiges dont c’était la seconde manche.

 

Photo tamtam-photo.com



07/01/18 La Prom'Classic garde le vent en poupe !

C’est accompagné de fortes rafales de vent que la tête de course prend place sur la ligne de départ, prêts à en découdre. 9h00, le départ est donné en 6 vagues successives. Rapidement, le trio de tête  (Mohamed SERGHINI, James THEURI et Pierre URRUTY), se détache et évolue sur les bases d’un nouveau record avec un vent trois-quart dos. Très vite, URRUTY  lâche prise et décroche définitivement au km 3,5. La première place se jouera donc à deux pour le reste de la course. C’est finalement à 800 m de la ligne d’arrivée que SERGHINI porte son attaque et arrache la victoire en 30’06’’. James THEURI, termine juste derrière en 30’10’’. Le podium est complété par le belge Emmanuel LEJEUNE en 30’38’’. Le premier local, Karim TAHRI, licencié à Nice Côte d’Azur Athlétisme, termine sa course en 31’02’’, à la 17e place au classement scratch.  Du côté des femmes, à mi-parcours, on retrouve Sophie DUARTE qui mène la course sans grande difficulté suivie de près par Ophélie CLAUDE-BOXBERGER.  Face au vent, DUARTE ralentit la cadence et c’est au km 7 que CLAUDE-BOXBERGER la rattrape et prend la tête de course pour ne plus la lâcher. Ophélie CLAUDE-BOXBERGER monte sur la première marche du podium en 33’29’’ suivie de Sophie DUARTE en 34’20’’ et de Aurore GUERIN en 34'39’’. La première régionale, Charlotte MAURIN, sous les couleurs de DECATHLON TOULON, termine en 36’33’’, à la 243e place au classement scratch.

 

Photo Mouv-up. Retrouvez tous les résultats ICI



19/11/17 Audrey Bassac aime le Gem !

Sur le GEM MARATHON (42km 2710mD+), la froideur  était encore présente lorsque le départ était donné à 8H30, malgré le  soleil qui se levai, contribuant ainsi à l'excellente journée qu'allait passer les concurrents ce dimanche. Romain OLIVIER(05-Team Raidlight Club trailer), auréolé par son succès sur le Grand Raid des Pyrénées au mois d'Aout, a tenu son rang de favoris en s'imposant après avoir dominé de bout en bout. Malgré un erreur de parcours, il signe ainsi, son 2° et large succès après sa victoire sur Signes (justement) au printemps dernier. Derrière, Lucas LHOMOND(83-TRAIL CLUB DE PROVENCE) continue son apprentissage, parti sagement il est remonté progressivement pour terminer 2° en 4h42'52, une "remontada" à l'image de celle qui lui avait permis de monter sur le podium lors du Championnat des Trail de Provence au COUSSON. Benjamin LARROUDER(83) régulier tout au long de la matinée se classe 3° à 4 minutes de Lucas. Chez les féminines, inscrite de dernière minute, Daphné NADOULEK(13-TRAIL CLUB DE PROVENCE) qui s'élançait pour sa 4° participation au Challenge des Trails Longs, savait qu'elle devait remporter l'épreuve pour gagner le challenge 2017, d'autant plus qu' Audrey BASSAC(83-TEAM VIBRAM), la tenante du titre, était au départ avec un objectif identique. Ainsi, Daphné allait prendre les devants et si un mano à mano s'installait sur le premier tiers de la course entre les 2 prétendantes à la victoire finale et du Challenge, Audrey allait prendre le large pour s'imposer en 5h38'29. De son côté, Daphné allait puiser dans son énergie, et après avoir fait le yoyo entre la seconde et la 6° position en 5h56 (conséquences d'un départ en surrégime) , accédait à la seconde place du GEM MARATHON et du Challenge. Bérangère HODE(13-COURIR A SAUSSET) plutôt habituée aux Trails Courts, prend la 3° place à 3 minutes. Mandy ALCARAZ(13), première au matin de l'épreuve, termine 4°. Malgré des barrières horaires jugées sévères par certains, 175 trailers ont été classés.

 

Texte: Philippe Exopisito. Photo: Stéphane Chanel



11/11/17 Le nouveau challenge des trails du sud-est...

Les sollicitations pour adhérer au challenge des Trails de Provence sont de plus en plus nombreuses chaque année, les choix ont souvent été délicats, nous avons conservé une majorité de manifestations, et intégré 3 nouvelles organisations:   Le Snow Trail du Val d’Allos (TC) dans les Alpes de Haute Provence,  Le Trail de Pichauris (TC), dans les Bouches du Rhône, Le Trail de Serre-Chevalier (TC et TL) dans les Hautes Alpes. A noter, par ailleurs, le retour du Trail des Mélèzes du Mercantour (TC et TL) avec une nouvelle équipe aux commandes en remplacement du Trail du Val d’Allos, 2 manifestations organisées en alternance, bi-annuellement. 2018, ce devrait être 21 trails courts et 14 trails longs sur 6 départements. Par ailleurs, nous avons reconduit le règlement sur le nombre de participations. En effet, il suffit toujours d’avoir été classé 4 fois sur un Trail Long pour être finisher, de même les 4 meilleurs résultats seront retenus. En Trail Court, 6 (participations) reste le chiffre clef.  Tout en conservant la formule challenge, il s’agit d’attribuer le titre de champion sur une épreuve du calendrier des Trails de Provence. Cet évènement dans l’évènement  sera reconduit mais distinguera Trail Long et Trails Courts, sur 2 épreuves ou seront attribués les titres champions des Trails de Provence chez les dames et les messieurs. Pour 2018, ce sont des Champions de trails courts et Champions de trails longs qui seront proclamés sur deux épreuves distinctes, à savoir le Trail Sainte Victoire (60 km-3000 D+) le 8 avril et le Trail des Maures (21 km-1200 D+) le 3 juin. La notion d’ouverture est reconduite, à savoir aucune obligation d’être licencié, et aucune condition de lieu de résidence ou de naissance qui a été choisie. Le règlement du championnat est en ligne dans l’ESPACE COUREURS du site des Trails de Provence.

 



15/10/17 C'était la dernière du Trail du Cousson !

Ce dimanche 15 octobre se déroulait la 10ème et dernière édition du magnifique Trail du Cousson sur les hauteurs de Dignes-les-Bains (04). Deux épreuves comptaient pour le Challenge des Trails de Provence, longue et courte distances. Particularité de cette manifestation, l’épreuve « Les Routes du temps » servait de support au premier Championnat des Trails de Provence, un évènement dans l’évènement, un championnat open, au sein même du calendrier du CTP. Une heure et 20 minutes plus tard, au 23ème kilomètre, après avoir absorbé la barre des Dourbes, le rythme des premiers était impressionnant dans la descente, avant d’attaquer les « Terres noires ». Les positions n’étaient pas décantées, ce premier sommet n’ayant pas créé de réels écarts. Pierre-Hugo était toujours en tête, Sébastien, Vasil, Patrick, Jonathan, Lucas et Fabrice assuraient la chasse. Chez les féminines, Marilyne Nakache, Delphine Feuillette et Isabelle Jaussaud s’étaient rapprochées de Min Chau. Après 30km de course, rejoint par Sébastien, Pierre-Hugo allait « exploser », pour reprendre son expression, sur cette épreuve dont la distance et la difficulté ne lui sont pas encore adaptées. Patrick Orezolli, blessé à la hanche déposait les armes, tandis que Sébastien allait concrétiser sa domination dans la montée du Cousson pour s’approprier le titre de Champion des Trails de Provence en 4h19, avec 8 minutes d’avance sur son compère Jonathan Moncany et 13 sur Lucas Lhomond qui, comme lui, étaient partis prudemment. Vasil Heresanu limitait la casse et prenait une belle 4ème place devant Fabrice Arnaud, Florent Sourbier puis Pierre-Hugo Romain. Chez les féminines, déjà lauréate sur l’Ubaye Trail Salomon, Maryline Nakache s’adjugeait le titre en 4h57 en survolant la 2ème partie de l’épreuve après avoir rattrapé Min Chau dans la montée du Cousson, et s’attribuant une belle 8° place au scratch. Delphine Feuillette terminait difficilement, mais réussissait à accéder au podium. Sur le trail court, les positions étaient acquises dès le 10ème kilomètre et ont permis à Alexis Arvin-Berod de l’emporter aisément devant Jarno Legro. Guillaume Lenormand qui avait fait course commune avec son pote Raphael Grisel, faisait la différence dans la descente du Cousson. Chez les féminines, si la sympathique Florence Houette a dominé les débats, les places sur le podium ont été ardemment disputées entre Anne Colin, Bérangère Hode et Charlotte Klein qui se classaient dans cet ordre en moins d’une minute.

 

Texte: P. Esposito. Photo : P. Allesandri



23/07/17 Revoilà Symonds au Trail du Val d'Allos !

Le weekend des 22 et 23 juillet se déroulait une nouvelle manche du Challenge des trails de Provence sur les hauteurs du Val d'Allos. Voici le compte rendu proposé  par notre envoyé spécial Luc BARNIER, merci à lui. Allos, 7h: Parc de loisirs : Départ pour le 45km avec finalement un peu moins de 3000m de dénivelés positifs à cause d’une modification de parcours sur le secteur de l’Estrop, les contraintes d’organisation ... Nous sommes au départ, 154 courageux et passionnés sportifs s’élancent vers le Col d’Allos pour finir cette longue boucle à travers la vallée d’Allos. Début de course Jonathan MONCANY (SMAC), démontre sa capacité à imposer un gros rythme de course dès les premiers kilomètres car derrière la Team Scott se réserve sans doute pour la suite. En effet la tête de course restera comme ça jusqu’à mi-parcours, à présent l’international britannique et provençal d’adoption, Andy SYMONDS en forme après son Enduro de la veille, part seul jusqu’à la victoire finale où il finira en 4h46:14, distançant de plus de 15 minutes ses poursuivants. Comme la veille, on retrouvera à nouveau un podium entièrement Scott avec la deuxième place ex-aequo de Remi BERCHET et d'Arnaud BONIN, de dernier qui s’était illustré sur l’Enduro, la veille. Chez les féminines Minh-Chau CHU QUANG s’impose très largement en finissant 15e au scratch en 5h03:02 une véritable performance… Complètent le podium, Irina MALEJONOCK, puis Manon JACQUET (SMAC). Les favoris étaient donc au rendez-vous sur ce parcours.

 

Texte et photo : Luc Barnier



02/07/17 L'Ultrachampsaur, une belle classique !

Et c’est de Pont du Fossé, avec 4° au thermomètre que se sont massés 228 participants ce dimanche 2 juillet sur le coup de 6h du matin. Au programme, 55 km, 3700 D+ et 3 ascensions majeures avec le Col de Pertuis, le Col de la Rouanette et le fameux Piolit, de quoi se réchauffer. Dès la première montée vers le Col du Pertuis, le podium final allait se constituer, un moment perturbé par un habitué de l’épreuve, le gapençais Hervé GIRAUD-SAUVEUR (2° l’an dernier). C’est un autre gapençais Saïd MANSOURI, vainqueur du Trail Court sur l’UltraChampsaur lors des 2 éditions précédentes qui prenait les commandes et de l’avance conséquente qu’il allait faire fructifier kilomètre après kilomètre dans une domination sans partage. IL terminait en un temps canon 5h58’17 laissant son dauphin du jour, le montpelliérain Thierry FRANCOIS à 33 minutes et le catalan Marc PENNIELLO à 42. Blessé à l’épaule après une chute, Hervé GIRAUD-SAUVEUR n’a pas pu défendre ses chances jusqu’au bout mais mettra un point d’honneur à terminer. Régulier tout au long de la journée, Thomas BRUNEL finira 4° devant le toujours jeune  Alain TRUSSARD qui a terminé en boulet de canon. Du côté des féminines, on a assisté à un scénario similaire à celui des messieurs avec la victoire de la toujours souriante Irina MALEJONOCK en 7h47 52 devant la varoise Christelle BASSEREAU à 23 minutes et la vauclusienne Frédérique BONNAURE à 58 minutes. Un e épreuve qui a fait pas mal de dégâts avec sont lots habituel d’abandons ou de hors limites au niveau des barrières horaires. 186 participants ont franchi la ligne d’arrivée à Ancelles.

 

Texte: Philippe. Photo: Akuna.



05/06/17 Le Trail des Maures reste authentique !

« Authentique et sauvage, technique et convivial, propre et écoresponsable » ont de nouveau été les mots d’ordre de cette organisation qui a connu un bel essor depuis sa création en 2009 par une équipe de passionnés amoureux de ce massif des Maures. Les coureurs ont pu évoluer entre châtaigneraies, plateaux, et crêtes avec vue sur la mer. Cette année encore, le départ et l’arrivée se faisaient au site des Terres Rousses, en sous-bois. Le parcours se terminait par une traversée de rivière pour rejoindre la ligne d’arrivée au terme d’une longue ligne droite toute en montée. Une excellente ambiance, des parcours physiques et splendides et une organisation sans faille font de ce trail de caractère une valeur sûre dans le Sud Est. C’est sous le soleil déjà bien chaud que Fabrice Arnaud le triple vainqueur du 45km a mis le feu pendant les trois quarts de la course, mais il devait se faire reprendre avant la descente par les deux sociétaires du team Running Conseil Ollioules (partenaire équipementier de l’épreuve) Michael Gasc et Nicolas Tullier. C’est ce dernier qui trouva les ressources finales pour s’adjuger une belle victoire en terre varoise. La championne du Monde de trail 2011, Maud Gobert, n’a pas eu à forcer son talent pour s’imposer chez les dames en prenant une belle 10ème place au scratch devant la courageuse Daphnée Nadoulek et Corinne Genest. Sur le 21km, le recordman de l’épreuve Guillaume Le Normand (dauphin d’Andy Symonds en 2016 sur le 45km) s’est fait griller la politesse par le triathlète Romain Cabarron qui a fait parler la poudre.  La régulière Florence Houette, revenue de blessure, s’impose naturellement devant Isabelle Kujawski et Stéphanie Chiappero. Sur le Trail des Menhirs, déjà vainqueur en 204, François Mourgues réalise une belle course en améliorant son record personnel et Christel Artufel, après une seconde place l’an passé s’adjuge une victoire bien méritée.

 

Photo de Stéphane Chanel. Résultats : 12km   21km  45km



14/05/17 Du très costaud au Trail de Mimet !

Fidèle à sa réputation, le trail de Mimet proposait encore du costaud avec des montées très raides, des crêtes très escarpées et des descentes très techniques voire  m... maudites, mais cependant idéales pour réaliser un test chaussures ! Chevilles fragiles attention danger. L'ensemble du parcours livrait un panorama à 360° sur Marseille et la Méditerranée, la Sainte-Victoire et le Pays d'Aix, mais également sur le Garlaban ou encore l'Etang de Berre. Une belle photographie en couleurs de notre métropole Aix-Marseille-Provence, la plus grande de France en terme de superficie : elle s'étend sur 92 communes et 3150km2. Côté course, Fabrice Arnaud parti en tête, a cédé sa place à Patrick Orezolli à mi-parcours, pendant la traversée de Mimet : petit retour au village avant d'attaquer la seconde partie de l'épreuve (ndlr : petit moral s'abstenir). Patrick finira sa course avec plus de 20 minutes d'avance sur Fabrice. Jérôme Rossi a progressivement remonté Lucas Lhomond et Stéphane Pitaut, pour s'emparer de la 3ème place. Chez les filles, Daphné Nadoulek a tenu sa position de leader tout au long de la course, d'abord suivie par Céline Finas, Ganna Darmograi et Eléonore Petit qui se sont finalement inclinées devant Hélène Haegel qui réalise un beau retour sur le circuit. Ganna, actuelle seconde en Trails Courts, finit 8ème féminine. A noter quelques chutes sans gravité.

 

Texte et photo : Sophie Boissont



Pour le Trail des Limaces, il ne faut pas traîner !

Une course nature accessible à tous à seulement 15 minutes au nord de Nice. En plein cœur de la forêt domaniale de Blausasc, les différentes épreuves offrent la possibilité aux participants et spectateurs de prendre un bol d’air pur à seulement quelques kilomètres du littoral. Le village accueille pour la 7ème année consécutive le Trail des Limaces. Cette appellation emblématique de la commune est pour le coup peu représentatif du parcours à effectuer… En effet, cette manifestation du Challenge Trail Nature 06 revêt des allures de « montagnes russes ». Elle est caractérisée par une première partie plutôt rapide commune au « Speed limace » (9,5 km) et d’une deuxième partie soulignée par de fortes proportions de verticalité.  La 6ème étape du Challenge Trail Nature 06 compte également pour le Runazur Trophée Courses Nature et le Challenge du Pays des Paillons. Ce challenge apparait comme un lieu de partage et  découverte, accessible pour tous. Cette manifestation englobe enfin une course « HandiTrail » ainsi que quelques animations pour petits et grands : une « rando-famille » (9,5 km), une épreuve dédiée aux enfants « Chibi-Limaces ». Pour cette occasion, le Département des Alpes-Maritimes mettra une nouvelle fois à disposition des participants ses vélos électriques gratuitement pour découvrir le site. Les sportifs s’inscrivant dans le challenge peuvent apporter leur aide à la manifestation  (balisage, débalisage, ouvreurs, fermeurs, signaleurs…), ce qui leur permettra de découvrir l’envers du décor de l’organisation d’une épreuve, mais aussi de récupérer 30 points bonus pour le classement général de leur challenge. Pour plus d'informations rendez vous sur : http://www.trailen06.fr ou  http://www.blausasctrail.wix.com/blausasctrail

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les prochaines courses
CANNES URBAN TRAIL - 21/01/2018




© AQTD - Mentions légales