Découvrez les foulées du Magara de Tunisie dans la rubrique évasion grâce au récit imagé de Brice !

Accueil


14/04/14 Retour sur le Lyon Urban Trail

Sur l’épreuve reine de 36 km, c’est le champion de France de Trail, Sébastien Spehler, du team Adidas, qui pour sa première participation l’emporte en 2h25, soit une moyenne de 14,86 km/h. Impressionnant ! Dès les premières difficultés, Sébastien Spehler (Team Adidas), Dimitri Théodorakakos (Team Salomon) et Thibaut Baronian (Team Salomon) prennent la tête de la course. Au 20e km, le rythme imposé par le futur vainqueur a raison de ses poursuivants. Le grec Dimitri Théodorakakos, 2e en 2013, termine une nouvelle fois sur la seconde place du podium. Thibaut Baronian, victime d’une crampe, cèdera finalement sa troisième place à Jonathan Duhai qui crée la surprise. Chez les dames, la russe Zhana Vokueva (Team Salomon) s’impose en 3h02 devant Jennifer Lemoine et Anne Robin.Sylvère Pruvost et Christel Dewalle s’imposent sur le 23 km tandis que Michel Arnaud et Ines Marques l’emportent sur la formule courte de 13 kmLes coureurs ont, une nouvelle fois sous un soleil éclatant, pu profiter des principaux « points remarquables » offerts sur les différents parcours. Les passages désormais mis au grand jour tels que la colline de la Croix-Rousse et ses traboules, la colline de Fourvière (théâtre gallo-romain, jardin des Hauteurs, piste de la Sarra) étaient une nouvelle fois au programme, mais aussi en avant première le tunnel modes doux de la Croix-Rousse et les Rives de Saône pour finir par la traversée de la cour d’honneur de l’Hôtel de Ville. La 7ème  édition du Lyon Urban Trail confirme le succès du trail urbain et « convertit », à l’image de son vainqueur, de plus en plus de coureurs aux plaisirs de ce nouveau terrain de jeu de la ville lumière à travers son patrimoine historique et naturel.

 

Retrouvez tous les résultats du LUT en rubrique "résultats" et un grand reportage dans le prochain numéro de Running Mag et une petite vidéo "inside" de Laurent en cliquant ICI 



06/04/14 C'est la valse des déguisements aux Collines Niçoises

C’est le multiple vainqueur de l’épreuve, William Struyven du Stade Laurentin, qui s’est sans surprise imposé au scratch. Il devance Maximilien Maccio de l’ASPTT Nice et Jean Pierre Constantin de Courir en pays de Grasse (1er concurrent déguisé). Le petit diable Gilles Frediani du Spiridon Côte d’Azur prend la 4ème place, Yann Lillo la 5ème. Chez les filles, la victoire revient comme l’an dernier à Céline Bousrez de Courir en Pays de Grasse. Elle prend au passage une impressionnante 8ème place scratch, et devance Pauline Phulpin du Spiridon Côte d’Azur et Anne-Laure Urvoy Langlois (Triathlon Monaco). Les vainqueurs, Struyven et Bousrez, sont repartis avec l’équivalent de leur poids en crus de Bellet, de quoi préparer sereinement leurs prochaines compétitions ! Le parcours de la ronde, long de 18,2 km, prenait son départ du parking du centre commercial Leclerc St Isidore, et après 1 km de plat, enchainait raidillons, escaliers, montées et descentes, telle une montagne Russe de fête foraine.

 

Retrouvez tous les résultats de la Ronde des Collines Niçoises en rubrique "résultats" et un grand reportage dans le prochain numéro de Running Mag (sortie mi-avril)



06/04/14 Victoire d'Antolinos au trail de Ste-Victoire

Belle journée encore une fois sur la Sainte Victoire. 2 épreuves étaient proposées comptant pour le challenge des trails de Provence. Une des organisations les plus plébiscités au niveau national qui avait fait le plein en moins d'une journée le 20 janvier dernier. Et compte tenue du quasi sans-faute et des retours enthousiastes des coureurs, les organisateurs peuvent déjà réfléchir au mode d'inscription pour 2015. La région Rhône-Alpes s'est mise à l'honneur sur l'épreuve phare du jour. En effet, après une belle bagarre à 3 jusqu'à Puyloubier, la victoire Fabien Antolinos (Ronhing Terre de Trail-Decines) a fait la différence après Puyloubier dans la montée de Baudino en 5h33min06 et triomphe devant Clément Petitjean (Asics-Drome) en 5h41min33s et Ludo Pommeret (Team HOKA-Ain)en 5h52min16s. Chez les dames, le team VIBRAM en rassemblement au pied de la Sainte Victoire s'est mis en évidence, avec la victoire de la basque espagnole Uxue Fraile devant l'Italienne Lisa Borzani, sa coéquipière; Irina MALEJONOCQ (Alpes de Haute Provence) prend une belle 3° place. Sur le 37km, Victoire de Fabrice Arnaud en 2h59min10s devant Roland Claverie (3h08min9s) et Yann Noury (3h16min11s). Chez les dames, la première du challenge des Trails de Provence, Laëtitia Dardanelli s'impose sur le fil (3h47min25s) devant Cécile Lefèvre (3h47min56s) et Florence Houette (3h53min01s).

 

Photo du Pas du Clapier d'Akunamatata



Le Trail des Maures vous tend les bras...

Pionnier du Trail en France le siècle dernier avec la "Traversée des Maures" de Michel Grillo, le village de Collobrières, capitale des Maures et l'association Trail Nature Collobrières continue d’écrire son histoire en organisant le dimanche 1er juin 2014, la 6ème édition du « Trail des Maures ». Les tracés ont été choisis, tant en raison de leurs profils que pour le cadre prestigieux qu'ils traversent. Ils empruntent exclusivement les sentiers forestiers du Massif des Maures. Un profil rude et impitoyable alternant passages techniques, montées abruptes et portions vallonnées attend les trailers qui découvriront toute la beauté sauvage de cette réserve biologique entre châtaigneraies et crêtes avec vue imprenable sur la mer. Sur le long parcours, il faudra affronter successivement l’ascension de Notre Dame des Anges et celle du pic des Sauvettes, point culminant des Maures, avant la succession infernale de bosses qui rendra la fin du chemin particulièrement difficile, du plateau de Treps au Plateau des Lamberts et ses menhirs. L’an passé, ce sont 677 concurrents qui ont pu fouler les traces de Maurin sur 45 km (2600D+), les Balcons des Maures sur 21 km (1200D+) ou la petite nouvelle distance du Trail des Menhirs (12km/585m+). Le mauvais temps n’avait épargné que la Côte d’Azur ce week-end là. Malgré un vent très soutenu, la manifestation s’était déroulée sous le soleil. Certains d’ailleurs, n’avaient pas hésité à effacer leur déconvenue suite à l’annulation de la Maxi Race d’Annecy pour fuir la neige d’urgence et venir retrouver la douceur des collines varoises.  Le retrait des dossards s'effectuera au 1er étage de la mairie, place de la mairie de Collobrières, le samedi de 14h00 à 18h00 et le dimanche de 5h00 à 7h00 pour le 45km et à partir de 7h00 pour le 21km et le 12km.  Départ  45 km : 7h00 - Départ  21 km : 9h00 - Départ  12 km : 9h30

 http://trail-des-maures.blogspot.fr  / Mail : trail.nature.collobrieres@gmail.com



03/02/14 800 traileurs à la Galinette !

Cadolive, petit village des Bouches du Rhone, au pied du massif du Garlaban était la capitale du trail en ce dimanche 2 février 2014. Le trail de la Galinette y a accueilli près de 800 trailers pour cette 2° manche du Trail de Provence  sur les trois parcours que constituent la petite Galinette (hors challenge), La Brèche du Mont Julien (trail court) et enfin les Drailles de la Galinette (Trail long). La nuit pluvieuse de la veille lessivant les sols de Provence a fait place le matin à une météo nuageuse sans pluie toutefois. L’organisation a su réagir prestement en reprenant le matin même les quelques balisages rose effacés.  Pas de quoi doucher l’enthousiasme des premiers traileurs telles les galinettes de Cadolive (les intenables Perrine et Laurie), café, dotation généreuse, sourire des bénévoles accompagnent le retrait des premiers dossards. A noter le retour généreux de nombreux trailers qui ont pensé à faire don de leur chaussures de trail usagées à destination de Madagascar (ONG appel détresse Toulon, merci à Pascal Rab d’endurance shop, Akuna d’Ultra Mag, plus de 250 paires récoltées). A noter également la présence d’une Joellette des dunes de l’espoir qui a fait traverser les paysages de Pagnol à une jeune handicapée. Au départ des Drailles (42 km), les favoris Christophe Leseaux (Team WAA) revenu tout juste de l’ultra trail Hong Kong 100, Clément Petitjean (Team Asics), Stéphane Bégaud (Streetstepper Mizuno), Santelli Lambert (E Muvre Balanne) s’échauffent afin de contrer la température frisquette de 3°C. C’est le nouvel arrivant du Team Asics Clément Petitjean, gabarit de poche mais très gros cœur, qui s’impose sur ce tracé rendu rude par les précipitations nocturnes. Il  domine ainsi le corse Lambert Santelli et le sociétaire d’Aix athlétisme Provence Erard Domnin. Les favorites Laurie Atzeni, Mélanie Rousset, Christine Grosjean, Sandrine Baron et Karen Courcelle (vainqueure 2013) connaissent parfaitement le terrain et les adversaires. Ces deux dernières sont les seules à casser les barrières des 5 heures. La victoire revenant à Sandrine. Au départ de la Brèche du Mont Julien (23 km), Edward Kimosop (OCC Cabriès), le kenyan local, fait figure d’épouvantail, Frédéric Gaethofs (Intersports Digne), Cyril Zaouchkevitch (OCC Cabriès), Guillaume Lenormand (Team Quechua) vont tenter crânement leur chance pour la gagne. Edward et Frédéric prennent dès le départ une option. Le duo compte plusieurs minutes d’avance sur les poursuivants au premier ravitaillement. Si le kenyan a la mainmise sur les parties roulantes et ascension, Frédéric (déjà second au snowtrail de Chabanon) recolle facilement dans les descentes. A noter la belle sportivité de Frédéric qui indiquera plusieurs fois le bon chemin à un Edward plus habitué à suivre la ligne bleue des semi marathons que les points roses du trail de la Galinette. A la fin du parcours Edward Kimosop fait parler la cylindrée et s’impose devant Frédéric Gaethofs (ce dernier devrait prendre la tête du challenge trail court). Notre quadruple vainqueur du challenge, Guillaume Lenormand en grande forme complète le podium. Chez les dames, Laetitia Dardanelli (Team Ultracimes / GHAA), leader du challenge des trails de Provence aura fort à faire avec la concurrence de Agnes Lehmann (Marseille Trail Club) et de la nouvelle venue dans le trail Aude Diet (Cevennes Trail Club). Laetitia gagne d’une courte marge sur Aude, Agnès malgré un genou douloureux, s’accroche vaillamment pour le podium.

Infos et classement challenge des Trails de Provence : http://www.trailsdeprovence.fr. Texte et photo : Akunamatata

 



02/02/14 Mauvais temps au Snow Race de Montgenèvre

C'est à nouveau le mauvais temps qui a accompagné la 3ème édition de la Snow Race de Montgenèvre ,des conditions qui n'ont pas du tout perturbé le déroulement de l'épreuve et ce sont bien les deux parcours prévus qui ont été parcourus par les 150 engagés. Sur le grand parcours qui reliait la doyenne des stations à la cité Vauban c'est une belle bagarre à laquelle nous avons insisté entre le vainqueur du dernier trail blanc de Serre Chevalier Ludovic POMMERET Team Hoka  et Renaud CASTIGLIONI Team Altec Sports qui aura animé l'épreuve jusqu'au pied du col de Montgenèvre avant de céder sur la terrible montée de la fontaine Crétet en bordure de Durance. Il devait même perdre sa seconde place au profit de Sylvain ARNAUD du team  Sportimium05 faisant une belle  course d'attente derrière le duo infernal. Chez les dames nouvelle victoire de l' italienne Marina PLAVAN en tête du début à la fin devant Marielle ASSEL du Team Sportimium05 et Anne Marie TOCHE de St Cyr . Sur le tour du Bois victoire de Reynaud Gaël du Team Optisport et chez les filles victoire de la locale de l'étape Lucia PAVLAKOVA du Cross Sport Serre Chevalier ,finalement l'épreuve aura tenu toutes ces promesses malgré les conditions météos qui auront donnés beaucoup de charme à cette troisième éditions.


 Les résultats complets sur www.trailenbriançonnais .com
 


19/01/14 500 traileurs à Chabanon

Epreuve d’ouverture du Challenge des Trails de Provence, ce 8ème Snow Trail de Chabanon (04) a été fréquenté par plus de 500 trailers avides de profiter de la neige fraiche tombée depuis la veille. Des conditions atmosphériques qui ont contraint les organisateurs d’Athl’Etique a modifier le tracé du parcours « initiés » et réduire la distance à 20 km. Ce qui a rendu le tracé plus rapide avec passage sur des secteurs en sous bois, peu enneigés, et permit à Laurent Beuzeboc de s’octroyer une nouvelle victoire après 2011 et 2012. Laetitia Dardanelli, a court d’endurance, a lutté ferme pour conserver sa première place. Sur le parcours « découverte » de 10 km, le sociétaire du Team Skinfit Gap, Clément Thomas, récidive une semaine après sa victoire commune avec Julien Navarro, sur la Guisanette de Serre Chevalier. Tout comme Lisel Merello, qui une fois de plus, une semaine après Serre Chevalier, établit un temps record sur ce tracé qu’elle n’avait jamais couru puisqu’elle avait remporté le 24km en 2011. Un tracé boueux, avec une neige molle et des passages de torrents ont « ravis » les participants.

Résultats du Snow Trail de Chabanon en rubrique "résultats". Texte et photo : Thierry Merello.


12/01/14 Un 13ème trail blanc de Serre-Chevalier très ensoleillé !

Ils étaient plus de 750 à en découdre avec les deux parcours traditionnels mais toujours efficaces de ce célèbre rendez-vous pionnier de la discipline. Au menu : le Trail Blanc (30,1 km/750m+/-) et la Guisanette (12,3 km/350m+/-). Cette année était placée sous le signe de la douceur avec des conditions de neige exceptionnelles. Ce ne sont pas les quelques plaques de verglas qui ont pénalisé les concurrents, ravis de la température clémente, du soleil et du ciel bleu. La neige, rare pour ce début janvier, recouvrait juste ce qu’il fallait les pistes damées, les transformant en passages hyper roulants. Les portions « trappeur » étaient toujours aussi techniques et exigeantes. Côté résultats, une pluie de records pour cette treizième édition. Sur le long parcours, Ludovic Pommeret, après une course extrêmement tactique et efficace, l’emporte avec une belle avance et un chrono d’exception de 2h 05’06 devant l’Italien Franco Zanotti et Renaud Castiglioni. Chez les féminines, pas de record battu mais une victoire aisée et incontestée de Maud Gobert devant Simona et. Sur la Guisanette, records masculin et féminin battus avec Julien Navarro, main dans la main avec Clément Thomas et Lisel Dissler-Merello qui réalise son retour en trail et offre le troisième podium du Team Altecsport. Ils devancent et chez les masculins et et chez les dames.

 

Retrouvez tous les résultats du Trail Blanc de Serre-Chevalier en rubrique "résultats"



Encore quelques places pour le Grand Brassac !

DEFI TRAIL 24h00 en solo du Grand-Brassac, les derniers dossards sont à prendre... Clôture des inscriptions le week-end du 18 et 19 janvier 2014.  Le même TEMPS pour tous, mais pas la même DISTANCE. Pour une fois que l'on peux faire le même "chrono" que les meilleurs Traileurs et que l'on a les mêmes conditions de course (météo, nuit, …). Le DEFI TRAIL de 24h00, en solo et sans assistance. C’est en s’appuyant sur l’expérience acquise lors des 2 dernières éditions du Team Trail, que nous lançons cette année, la première édition du notre ULTRA : Le DEFI TRAIL. Une épreuve de 24h00 « non stop » en SOLO, sur un parcours de 22km (D+ 800m). A vous de gérer votre effort en vous appuyant sur les 3 bases de vies de l’organisation. Le suivi GPS « NEXXTEP Sport » permettant d’une part à chaque concurrent de connaître en temps réel son classement et donc d’adapter son effort. Puis d’autre part à l’organisation d’assurer la sécurité et le respect des règles du « jeu ». Pour info, en 2013, sur la version « Equipe » du 24H00, c’est le Team ENDURANCE SHOP Bordeaux (DAROS Bruno, LEHERICEY Boris, LETELLIER Mickaël, BAUDRY Tony) qui l’emporte avec 210,74 km parcourus. RENSEIGNEMENTS et INSCRIPTIONS : www.gipsaventure.fr/ 



08/12/13 400 coureurs au Téléthon de Bandol

 Pari réussi pour Michèle et Jean Joël Canessa, les organisateurs de la célèbre Salomon Bandol Classic à la mi-juin. En a peine trois mois, à la demande de la municipalité de Bandol, dont la ville avait été sélectionnée comme ambassadrice par France Télévision et l’AFM-Téléthon, ils ont réussi à mettre sur pied une nouvelle épreuve, à caractère festif comme la « Bandolaise » du mois de juin. Sous la forme de deux boucles parcourues sur le port de Bandol et privilégiant le déguisement, cette course a réuni plus de 400 participants en ce samedi matin ensoleillé avec un départ donné sous les feux de la rampe des caméras de France 2 qui assurait le direct. Une ouverture de course assurée par le team streetstepper et une ambiance de folie sur le parcours grâce à un public  nombreux venu en masse assister aussi aux nombreuses animations du Téléthon. Sur le plan performance, bien que ce n’était pas le but principal de cette épreuve, un trio du club varois de l’AJS La Garde s’est porté aux avant-postes avec Pierre Grosso, Nicolas Baudry (triple vainqueur de la version estivale) et Yohann Le Berre. C’est ce dernier qui a pris la poudre d’escampette pour remporter la victoire en 15’22’’ soit à plus de 19,5 km/h. Côté dames, la victoire est revenue à la jeune militaire Emilie Barbero, qui venait peaufiner sa forme en vue du cross inter armée du mois de janvier, laissant à plus d’une minute Lisel Merello (3 fois vainqueur de la Salomon Bandol Classic) en pleine progression suite à son arrêt de deux saisons pour blessure. Une bouteille de rosé millésimé « cuvée Foulée du Téléthon 2013» récompensait chaque arrivant. Une initiative qui sera reconduite en décembre 2014 par les organisateurs de Bandol Evènements Organisation, avec cette fois ci une participation obligatoire 100% déguisée. Résultats complets sur www.chronosports.fr



10/11/13 12000 coureurs au 6ème marathon de Nice !!

 Dès 8h00 ce matin, les participants du Marathon des Alpes‐Maritimes Nice‐Cannes ont  pris d’assaut la célèbre Promenade des Anglais à Nice au coup de starter de la recordwoman sur marathon, Paula Radcliffe, marraine de  cette  6ème   édition  à  l’invitation  de  l’organisation  Peace  and  Sport,  partenaire  caritatif  de  l’épreuve.  Si  les organisateurs  peuvent  se  féliciter  d’un  nouveau  record  de  participation  sur  les  3  formats  de  courses proposées , malheureusement aucun record n’est à souligner cette année en raison du vent qui s’est invité ce matin  sur  la  Promenade  des  Anglais  jusqu’au  Boulevard  de  la  Croisette  à  Cannes  au  grand  désarroi  des participants. Malgré tout, le spectacle était à nouveau au rendez‐vous pour les 100 000 spectateurs amassés le long du parcours, venus nombreux pour encourager et soutenir les courageux concurrents. Le Village Running Expo qui s’est tenu du jeudi après‐midi au samedi soir sur la Promenade des Anglais a connu un vif succès avec plus de 45 000 visiteurs recensés.   Les  conditions  climatique particulièrement  difficiles  ont  malmené  les  participants  et  particulièrement  la  tête de course qui dès les premiers kilomètres ont préféré lever le pied laissant s’envoler toutes chances de record potentiel  sur  le  Marathon.  C’est  finalement  dans  les  derniers  mètres  que  les  dés  ont  été  lancés  et  c’est  à l’épaulé‐jeté que les deux premières places du podium se sont jouées pour l’éthiopien Abdisa SORI devant ses compatriotes Edeo TELO, tous deux en 2h13’58’’et de Wosen ZELEKE en 2h14’13’’. Le premier français François HOLZERNY termine en 2h30’51’’ à la 10  place au classement scratch. Le Maire de Nice, porteur du dossard 06, Christian ESTROSI termine 4h08’55’’.   Wilson Kipketer, parrain de l’Equipe Peace and Sport, termine son marathon en 3h15’08’’.   Chez  les  femmes,  la  kenyane  Salina  JEBET  termine  sur  la  première  marche  du  podium  en  2h41’34’’  devant l’éthiopienne  Genet  TEKA  en  2h42’32’’  et  la  kenyane  Gladys  KWAMBAI  en  2h44’12’’.  La  première  coureuse française et régionale Céline BOUSREZ termine en 2h53’43’’.  Le  2  x  21.1  km  a  permis  à  deux  coureurs  de  courir  chacun  un  semi‐marathon  pour  relier  Nice  à  Cannes.  Une nouveauté qui a séduit 881 binômes inscrits sur cette première édition.   Le Marathons Relais Caisse d’Epargne des Alpes‐Maritimes Nice Cannes a donné cette année encore pour la 5ème année  consécutive  la  possibilité  aux  coureurs,  quel  que  soit  leur  niveau,  de  prendre  part  à  l’épreuve  au  sein d’une  équipe  de  6  coureurs.  Sur  un  parcours  strictement  identique  à  celui  du  marathon,  sur  des  distances variant de 3 à 11 km, 400 équipes ont pris le départ pour partager l’effort et la joie de courir un marathon en famille,  entre  amis  ou  entre  collègues.  L’équipe  les  Castors  Savoyards  a  remporté  le  Marathon  Relais  en 2h24’22’’. 

Retrouvez les résultats du marathon de Nice en rubrique "résultats". Photo mouv-up.com.

                                                            
 
 


29/09/13 Sylvain et Sébastien Camus en duo à Peille

La deuxième « Laissa Couré », le trail de Peille organisé par l’association Sport Nature à Peille (SNAP) emmené par David Barrois et Jérémie Berteloot a accueilli hier plus de 120 coureurs sur la commune de Stéphane Sainsaulieu pour la dernière manche du Challenge du Pays des Paillons.

Le parcours en forme de huit était composé de 2 boucles, une de 15 km pour 1 400m de dénivelé, l’autre de 10 km pour 400m de dénivelé. Il était possible d’effectuer l’intégralité du tracé de façon individuelle, en duo, en relais (chaque équipier ne faisant qu’une des sections), ou bien de disputer en solo la boucle de 10 km. Le tout étant réalisé en contre la montre.

Sur la version intégrale du parcours, c’est le duo composé de Sylvain et Sébastien Camus qui s’est imposé. Les « transrouquins » du Team Garmin, récent 2ème de la Transrockies aux USA et 2ème de la CCC pour Sébastien, obtiennent ainsi une 3ème victoire commune après le trail des Balcons d’Azur 2012 et le trail des Limaces 2013.

Guillaume Besnard du Vésubie Trail Club 06, 2ème au scratch, remporte quant à lui l’épreuve en individuel. Son coéquipier Gilles Frediani, 4ème scratch, se classe 2ème individuel, tandis que la paire Pierre Salcedo / Patrick Calcagno (Run and trail Sospel), 3ème scratch, l’emporte en relais.

En féminines, Aurélie Barbier de l’ASPTT Nice s’impose devant Elodie Lafay et Magali Bigi (Blausasc Trail).

Sur le 10 km, Gilles Guiochet de l’ASPTT Nice prends le meilleur sur Fabrice Kah d’IBM la Gaude et Bastien Grimont (Run and trail Sospel / Endurance Shop Menton) en masculin, tandis que Corinne Laudicina de l’ASPTT Nice devance sa coéquipière Michele Simoncelli et Patricia Plessis chez les dames.

Si la majorité des coureurs est arrivé avant l’orage, c’est sous la pluie que c’est déroulée la remise des prix. Celle-ci a été célébrée en présence de Monsieur Noel Albin, Président de l’association du Pays des Paillons.

 



Retour en haut

11/08/13 Pelle se fait la belle à Névache-Briançon

Dimanche 11 Aout s’est couru la 38 ème édition du Semi marathon Névache Briançon et la 3ème édition du 10km de la Clarée,les conditions de course étaient excellentes avec un départ en soirée et une température pas trop élévée, 378 engagés sur le semi marathon qui a vu un cavalier seul de l’international de montagne Ludovic PELLE du CMI Tullins en 1H11’19’’ ,devant les italiens DE VINCENZO Giancarlo 1H15’58’’ et RIU Andrea 1H16’14’’ de Podistica Torino.Chez les féminines la vitoire est revenu à Céline VEYRAT de l’AL Echirolles en 1H27’14’’ qui l’avait déjà emporté en 2010 devant l’ex internationale de 100 km Magalie REYMONENQ  en 1H29’04’’qui elle aussi avait emporté l’épreuve en 2006 et en troisième position  on retrouve la transalpine Ignizia CAMMALLIERI EN 1H29’’14’’. Avec 176 partants sur le 10 km depuis le petit village de Val des Prés au beau milieu de la vallée de la Clarée  c’est l’italien Mauro PFFERI en 31’43’’de Bergamo Runners qui c’est montré le plus rapide devant le triathlète de l’AC Digne Cyril FADAT 32’43’’ et le vétéran de l’OM Thierry ALFANO en 33’38’’. Chez les filles victoire de la trailleuse Emmanuelle ZIEGLER en 41’07’’,devant la vétérane d’Embrun MONDON Laurence 42’58’’ et la locale briançonnaise  GUERIN Karine en 44’20’’.Tout les résultats sur www.trailenbrianconnais.com

Retrouvez tous les résultats du semi de Névache en rubrique "résultats"



14/07/13 Une montée en couleurs au col des champs !

L’Ascension du Col des Champs à Colmars les Alpes (04), la plus ancienne course pédestre des Alpes de Haute Provence, s’est déroulée ce dimanche 14 juillet. Elle compte 27 éditions et a connu de belles années, attirant de grands noms comme Isabelle Guillot, référence internationale en course en montagne et toujours détentrice du record de l’épreuve.  Même si ce beau défi sportif est moins fréquenté à l’heure actuelle, il motive toujours les spécialistes qui aiment s’étalonner sur ce profil de grimpeurs. 89 courageux ont ainsi relevé le challenge. Le parcours démarrait du pont de la Lance, au cœur de Colmars les Alpes, pour 12,6 km de montée en lacets et 850m de dénivelé positif, avec des pentes atteignant parfois les 9%. L’arrivée se faisait en haut du col, à 2080m d’altitude, à cheval entre deux départements, dans un paysage grandiose. Laurent Vicente, 1er français et 24ème aux championnats du monde de course de montagne longue distance à la Jungfrau Marathon en 2012, vainqueur du dernier Col de Vence en mai dernier et 4ème de la Montée du Ventoux, n’a pas démérité. Après un départ fulgurant, il termine en 56’05’’ devant Bruno Mestre et Gilbert Manent. Il a particulièrement apprécié de découvrir l’endroit et s’est trouvé remotivé pour arriver à ses prochains objectifs, espérant que son travail intensif paiera. Chez les dames, après deux ans d’absence pour une greffe osseuse à la rotule, la sextuple vainqueur de l’épreuve, Lisel Dissler Merello, a eu le plaisir de remonter sur la plus haute marche du podium en 1h11’’16’’. Encore loin de ses meilleurs chronos, elle a savouré le plaisir de retrouver un parcours qu’elle affectionne particulièrement. Juliet Champion et Aurore Vachier complètent le podium. Une randonnée de 10 km était aussi proposée, rejoignant l’aire d’arrivée par le GR 52. Tout s’est bien terminé autour d’un apéritif convivial et l’orage aura attendu la fin de la manifestation pour pointer le bout de son nez.
Retrouvez tous les résultats de l'Ascension du Col des champs en rubrique "résultats"


Dodo Trail : Incroyable René-Paul Vitry !

En France, le terme « dodo » est synonyme de sommeil, et donc de délassement. A l’ile Maurice, il a plusieurs autres significations. C'est d'abord l'autre nom de la dronte de Maurice, animal endémique à l'ile disparu au 17ème siècle avec l'arrivée des premiers colons. C'est ensuite, par voie de conséquence, l'emblème du pays. Et c'est enfin le nom du déjà célèbre trail qui s’y déroule et dont le 3ème opus a eut lieu le 7 juillet dernier.

Dans ce cas bien précis, le dodo, ce n’est pas de tout repos…

Le parcours de l’Extreme Dodo Trail, long de 50 km pour 3 500m de dénivelé, est en effet dessiné pour les durs à cuire. Prenant son départ au pied du Morne Brabant, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2008, il rallie le complexe sportif du Riverland situé à Tamarin, via notamment le Piton de la Rivière Noire, point culminant de l’île, et se termine par la terrible ascension de la Tourelle de Tamarin, suivie de sa tout aussi redoutable descente.

« Le parcours de 80 km de la première édition était trop roulant, dés l’année dernière je l’ai revu pour lui donner du caractère, une identité… ». Yan De Maroussem, initiateur du projet, est plein de passion dans la voix lorsqu’il décrit le formidable circuit qu’il a conçu, et qui fait l’unanimité auprès des participants. Preuve en est la forte hausse dans le nombre des engagés cette année. 750 traileurs étaient en effet au départ de l’une des 3 distances au programme, contre 500 en 2012. Beaucoup de Mauriciens et de Réunionnais, mais également d'étrangers avec des Français de métropole, des Anglais, des Ecossais, des Allemands, des Sud Africains... Une course résolument ouverte sur l’international donc, et ce grâce au colossal travail effectué par l’autre responsable de la course, Yannick Doger De Speville, en charge de la communication et du marketing.

 

La Tourelle de Tamarin, citadelle du vertige

 

Pour les moins entrainés, le Mini Dodo trail (10 km pour tout de même 500m de dénivelé) est la distance idéale pour en prendre plein la vue. Si il ne va pas jusqu’à son sommet, il passe tout de même par la mythique Tourelle de Tamarin, cette citadelle du vertige qui se présente en fin de parcours comme juge de paix des 3 compétitions. Sur cette épreuve, Xavier Verny est monté sur la plus haute marche d’un podium 100% Mauricien, devant Vikash Narain et Michael Louis. Christianne Louis s’impose quant à elle en féminine devant Marie Perrier et Jenifer Veeraragoo.

Sur le Ti Dodo Trail (25 km pour 1 500m de dénivelé), le Réunionnais Martial Germane a prit son temps pour revenir sur la tête à son train. Encore pointé 5ème au premier quart de la course, il a progressivement remonté ses adversaires du jour, reprit le dernier, l’Allemand Knut Hoehler dans la tourelle, et s’est imposé devant lui avec 1mn20 d’avance. Le junior de l’île Rodrigue Liraud Flore prend une belle 3ème place, tandis que l’Allemande Friederike Feil s’adjuge les lauriers fille devant la Rodriguaise Antoinette Begue et la Française Marie Danielle Seroc.

 

Un parcours aérien entre mer et monts

 

C’est une fois de plus sur le 50km que s’était alignée "l'artillerie lourde". Bon nombre de candidats à la victoire étaient en effet présents : les Français Xavier Thévenard du Team Asics, vainqueur de la Courmayeur Champex Chamonix 2010 et Pascal Blanc, 2ème du grand raid de la Réunion 2011 ; les Réunionnais René-Paul Vitry et Fabrice Armand, vainqueurs du trail tour de l’océan indien respectivement en 2012 et 2011 ; les locaux Simon Desvaux, Jeni Smith, et Vishal Ittoo… Du beau monde donc, qui s’est élancé à 5h30 du matin sous le feu d’artifice donnant traditionnellement le départ de l’Extrême Dodo Trail, pour en découdre à travers d'enchanteurs paysages, continuellement renouvelés au fil des kilomètres, offrant une palette de couleurs et une variété de végétations uniques. Un parcours vertigineux et aérien, entre mer et monts, entre bleus lagons et rocailleux pitons…

Rapidement victime de crampes, Xavier Thévenard devait être contraint à l’abandon dés le 25ème kilomètre. Sa 3ème place sur le 80 km du Mont Blanc, disputé la semaine précédente, aura probablement laissé plus de traces que ce qu’il n’y paraissait.

C’est René-Paul Vitry qui aura finalement réalisé des prouesses. Le licencié du COSPI a rallié si rapidement la ligne d’arrivée, qu’il lui a été demandé de la repasser une deuxième fois afin que les photographes puissent le prendre en photo ! Avec un chrono de 5h39mn30s, il a tout bonnement pulvérisé celui établi en 2012 par le champion du monde 2011-2012 Erik Clavery. L’arrivée était certes cette fois jugée à Tamarin, ce qui a retiré 3 km de plages en fin de course, mais même en tenant compte de cette donnée le gain de temps est tout bonnement prodigieux.

Trois autres concurrents passent sous les 6 heures : Vishal Ittoo termine 2ème en 5h46mn36s, Fabrice Armand 3ème en 5h48mn06, et Simon Desvaux 4ème en 5h50mn33.

Après une coupure de 6 semaines pour blessure, et 3 petites semaines de reprise, Pascal Blanc termine en 5ème position.

Chez les dames, Cécile Ciman de La Réunion s’impose, en prenant au passage une impressionnante 12ème place scratch. Elle est suivie de la Française Marie-Noelle Bourgeois et de La Réunionnaise et gagnante 2012, Hélène Haegel.
Comme le soulignait au micro le directeur de course et animateur Eric lacroix, "quand on regarde les visages on voit qu'ils ont souffert !". Car être finisher de l’Extreme Dodo Trail, ça se mérite ! Avant d’y avoir pris part, il est difficile d’en imaginer la difficulté. Certaines sections s’apparente même plus à de la varappe qu’à du trail. Mais quel plaisir ensuite d’avoir vécu une telle journée d’aventure, au sein de si somptueux décors, en ayant été choyé par l’accueil tellement chaleureux des Mauriciens !

Avec le partenariat conclut pour 3 ans avec le gold sponsor de l’évènement, le groupe Héritage Ressorts, dont les luxueux hôtels Awali et Telfair situé au sud de l’ile sur le domaine de bel ombre ont accueilli une partie des concurrents, et un tel niveau d’excellence dans son organisation, le Dodo trail a de beaux jours devant lui…

 RESULTATS COMPLETS



30/06/13 Fontaine et Baillon au dessus du lot au France de KV

Pour sa première édition en 2012, le kilomètre vertical de Saint-Martin-Vésubie avait réuni un plateau de 130 coureurs. Hier, ce sont 420 traileurs qui étaient présents. Et la course affichait complet plus d’une semaine avant le jour J ! Cette spectaculaire progression est due d’une part à la grande qualité de l’organisation, mise en œuvre conjointement par les différents services du Conseil général des Alpes-Maritimes, de la commission départementale des courses hors stade, et de la Fédération Française d’Athlétisme, et d’autre part au fait que la manifestation faisait cette année office de premiers championnats de France de kilomètre vertical, ceci grâce à Monsieur Eric Ciotti, Député, Président du Conseil général des Alpes-Maritimes. C’était également une manche bonus du Challenge Trail Nature 06. Tracée en plein cœur de la station de trail de la commune, sur un parcours ascensionnel de 4,4 km de long pour 1 150 m de dénivellation, l’épreuve, disputée en contre-la–montre individuel, prenait son départ dans le centre du village, devant la mairie de Saint-Martin-Vésubie, pour rallier la cime de la Palu, à 2 132m d’altitude. Un véritable « mur » demandant puissance et légèreté, mais traversant de grandioses paysages de montagne, et offrant de son sommet un horizon extraordinaire à 360 degrés, allant de la méditerranée au Gélas (point culminant des Alpes-Maritimes) et à l’Argentera en Italie (point culminant des Alpes du sud). Dans cet exercice très particulier, c’est le favori annoncé et 8 fois champion de France de course en montagne, le Réunionnais Raymond Fontaine du Team Asics,  qui s’est montré le plus véloce. Il s’impose avec le prodigieux chrono de 41mn55s, soit 3mn08 plus vite que le record établi l’an dernier par Raphael Grisel ! Il récolte ainsi le premier titre de champion de France de l’histoire du kilomètre vertical. Les médailles d’argent et de bronze reviennent respectivement à Emmanuel Meyssat, également du Team Asics et au Varois Julien Navarro du Team New Balance, valeur montante du trail français.

Retrouvez tous les résultats du KM Vertical en rubrique "résultats" et un reportage complet dans le prochain numéro de Running mag



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





© AQTD - Mentions légales