Découvrez les foulées du Magara de Tunisie dans la rubrique évasion grâce au récit imagé de Brice !


Accueil


18/11/18 Du beau monde au Gem Marathon !

Sur le GEM TRAIL (26 km/1500 D+), Pierre-Hugo ROMAIN était venu chercher sa 6°victoire, ou en tout cas, son 6° résultat pour assurer une seconde couronne sur le challenge. Et c’est donc, plus prudemment que la semaine précédente à Pichauris, ou il avait loupé une balise, qu’il est parti en compagnie d’Ambroise AUFRERE jusqu’au pied de  la montée du Pic de Bertagne ou il décidait de prendre le large pour atteindre jusqu’à 10 minutes d’avance à 6 km de l’arrivée … ou pour rajouter du suspens il loupait une balise et revenait en arrière, sans conséquence pour la victoire finale qui lui permet d’obtenir cette année un Grand Chelem. Entre temps, l’isérois Fabrice ARENE s’intercalait pour terminer à mois de 4 minutes de Pierre. Du côté des féminines, après un mano à mano mémorable, Isabelle BLANCHARD rattrapait Florence HOUETTE dans les 5 derniers km qu’elle devançait de presque 3 minutes. Ganna DARMOGRAI accrochait la 3° place. C’est Alexia COUDRAY, assurée de la victoire finale et qui avait fait l’impasse sur cette manche, qui recevra le santon trailer le jeudi 13 décembre prochain. Sur le GEM MARATHON, en l’absence de Nico MARCEL, leader sur la distance, on allait observer avec intérêt la performance de Yohan PEISSON qui a été un leader valeureux en trails courts, jusqu’à aujourd’hui et qui continue son apprentissage sur trails longs dans la perspectives de projets futurs. Parti prudemment lui aussi, en compagnie notamment d’un Stéphane BEGAUD new-look, c’est dans la montée de l’Espigoulier qu’il a fait la différence pour terminer avec 13 minutes sur le vainqueur du challenge 2015. Lucas LHOMOND la saison en boulet de canon à la 3° place de l’étape sur les talons de Stéphane. Côté féminines, se jouait le titre pour les filles du SMAC. Ce duel arbitré par Amandine PROVOST tournait finalement à l’avantage de Maggy qui remportait l’épreuve du jour avec 12 minutes d’avance sur sa copine de club, et par là même raflait le titre au challenge 2018 en trail long, on notera que Maggy a également joué les premiers rôles sur le challenge des trails courts par ailleurs très relevé.

 

Photo : Akunamatata. Texte : Philippe Expositio



16/09/18 Quatre sommets pour le Serre Che Trail !

Dimanche 16 septembre 2018 se déroulait sous un temps idéal le Serre Che Trail Salomon. 2 formats étaient à l’affiche du Challenge. Un format long, le Grand Trail des Cerces, 50km pour 4000m de dénivelé annoncé. Les coureurs sont passés à quatre reprises à des altitudes supérieures à 2500m dont le point culminant de la course, le Grand Aréa et ses 2869 m. Cela ne semble pas avoir été un obstacle pour Léo Viret qui est passé sous les 6h en un temps remarquable de 5h 53’ 14’’. Inutile de se demander comment s’est passé la bataille pour le podium puisque le second Jérémy Morren de la Trakks Team est presque 53 minutes derrière pour temps de 6h 45’ 59’’. Grosse surprise pour Jérémy qui s’est découvert "podiomisable" sur la fin de course : apercevant et doublant des relais, il n’a pris conscience de sa position que sur la fin ! La troisième marche revient à Romain Olivier de la Team Intersport Briançon avec un temps de 6h 53’ 41’’. Romain est très satisfait de ce podium, lui qui était venu pour faire du volume en prévision de la Diagonale, s’inscrivant au dernier moment, il n’ambitionnait pas le podium. C’est de bon augure pour sa grande course ! Du côté des féminines, la championne de France de Trail Long 2018, Maryline Nakache, grande favorite, ambassadrice de l’équipe Courir en Pays de Grasse, s’impose en 7h 09’ 25’’. C'est sa 3°victoire sur le Chalenge cette année. Elle n’a peut être pas été trop inquiétée par Stéphanie Raymond qui arrive en seconde place en 7h 37’ 54’’. Comme en2017, Lucie Bidaut prend la troisième place en 7h 49’ 38’’.

 

Photo : Cyrille Quintard



23/07/18 Lenormand s'impose aux Mélèzes !

Le dimanche 22 juillet 2018 se déroulait une nouvelle étape du Challenge des Trails de Provence 2018 avec 2 distances comptant pour les classements du Challenge en trail courte distance et longue distance. La météo jusqu’à la mi-journée est idéale, de gros éclairs zèbreront le ciel de fin d’après-midi sur Allos, précipitant quelque peu le rangement. Une navette assurait le transport des coureurs du trail long d’Allos jusqu’au Pont de Villars-Heyssier à Beauvezer pour un départ donné à 7h00 tapantes par le fidèle Kamel. De même, il était possible de bénéficier de cette navette pour le départ du trail court donné à 9h30 au Pré de Colmars. Concernant le 25 km, une surprise au départ avec la présence de Guillaume Le Normand (Team New Balance) qui s’inscrit la veille du départ avec pour modeste ambition d’essayer de suivre « les petits jeunes ». Le trio de tête présente des coureurs habitués aux podiums. Yohan Peisson (Team Endurance Shop 13) reste devant Emilien Schiavo (Pénitents en Durance) qui est pourtant un très bon descendeur en guise de clin d’œil au trail de l’Escalo… Concernant les féminines le fantastique écart entre Eva Jurenikova (ACA Aix en Provence)et sa poursuivante laisse songeur, grosse performance ! Une mise en lumière de la performance de Matis Bondurand (Team Provence Endurance) qui termine 6ème au scratch en catégorie junior.


Photo Eric Clément



01/07/18 La 20ème de l'Ultrachampsaur...

Dans un décor époustouflant, Laetitia Dardanelli et Tristan Calamita se sont imposés sur le trail court, tandis que Sophie Laveranne et Hervé Giraud-Sauveur ont remporté la version longue. Après un départ à 6h à Pont-du-Fossé, une première ascension de l'Aiguille de Pertuis, une incursion dans le vallon de Méollion et quelques passages aériens au Roc d'Alibrandes, le trail long redescendait sur la base de loisirs d'Orcières, pour récupérer la trace du trail court. A ce stade, Yannick Blancard et Isabelle Jaussaud avaient pris la tête de la course devant Hervé Giraud-Sauveur (à 5 minutes) et Sophie Laveranne (à 10 minutes). Derrière, les écarts sont déjà bien marqués avec Stéphane Boudy et Catherine Brochier. Dans la dernière descente, le suspense se maintient presque jusqu'à la ligne d'arrivée et c'est finalement Hervé et Sophie qui s'imposent en 6:40:54 et 8:02:01, tandis que Yannick et Isabelle bouclent leur course en 6:44:52 et 8:10:47. Stéphane Boudy franchira la ligne en 7h01, et Lisa Delguidice en 9h10. Côté court, direction le col de la Rouanette en suivant le torrent d'Archinard. La bataille est particulièrement rude côté hommes, avec la présence de Benjamin Faivre qui passe le premier au col, suivi à une minute par Yann Durand et Tristan Calamita, vainqueur  du challenge trail court en 2016. Il faudra aussi compter avec Vincent Vittoz et Alexis Arvin-Berod. C'est également un duel haletant qui va se jouer côté femmes, entre Alexia Coudray, la révélation 2018, vainqueur du Championnat des trails courts de Provence cette année, qui sera en tête jusqu'au col suivie de très près par Laetitia Dardanelli, vainqueur du challenge trail court en 2014 (2ème en 2013). Derrière, Isabelle Kujawski et Charlotte Lantenois devancent Florence Houette, vainqueur du challenge trail court en 2013, 2016 et 2017. A hauteur du Piolit, après un passage par la plaine, les positions ont peu changé, Alexia et Yann devancent toujours Tristan et Laetitia, et comme pour le trail long, à croire que le Piolit laisse des traces, c'est dans la dernière descente que ces derniers reviennent sur leur principal adversaire pour s'octroyer la première marche du podium en 2:42:33 pour Tristan, et 3:20:08 pour Laetitia. Quatre minutes après, Yann passe la ligne en 2h46, tandis qu'Alexia talonne Laetitia de 47 petites secondes. Alexis et Isabelle complèteront le podium (en 2:47:27 et 3:22:38).

 

Texte : Sophie Boissont. Photo : Philippe Exposito



17/06/18 Amandine fait son show au Run Lagnes !

Ce matin, c’est à Lagnes que se jouait une manche courte du Challenge des Trails de Provence : Run Lagnes - 31 kms 1150 D+. Trail classique complété par de nombreuses autres courses ludiques et conviviales : course et ateliers enfants, enduro et un trail accessible à tous puisque beaucoup plus court (7 kms). Le départ est donné à 8h, la tête de course part très vite avec, parmi le peloton, une femme, Amandine FERRATO, qu'on ne présente plus. Une belle et longue montée attend nos concurrents dès les premiers kms puis un parcours forcément un peu plus roulant s’ensuit. Le soleil brille, il fait chaud, certaines portions sont difficiles et techniques mais les points de vue valent vraiment le coup d’œil et l’ensemble de l’équipe de bénévoles tout au long du parcours est géniale, les nombreux ravitaillements bio, locaux, voire maison (dont les fameux Flapjack) ainsi que les points d’eau sont naturellement réconfortants et rafraîchissants.  Les premiers concurrents arrivent très serrés après moins de 3h de course. Nico MARCEL, l’actuel leader du Challenge... des Trails Longs, remporte l’épreuve en 2h39, et confirme pour l'occasion sa volonté de jouer les 2 tableaux. Julien FRATY arrive  deuxième en 2h42’20’’, sérieusement talonné par Amandine FERRATO qui s’offre une troisième place au scratch général en 2h42’32. David VINCENTELLI complète le podium masculin en 2h44. Chez les femmes, l'épreuve était  relevée comme rarement, ce sont Charlotte LANTENOIS (arrivée 8eme au scratch général en 2h58) et Maggy BOUISSE (3h08) qui complètent le podium autour d’Amandine.

 

Texte: Mandy Alcatraz. Photo: Pierre-Hugo Romain



08/04/18 Spehler s'offre le Trail Sainte-Victoire !

Ce dimanche 8 avril 2018, c’est la petite commune de Rousset (13) qui a accueilli les événements trails du week-end : une manche longue, LES CRÊTES (60 km/3000 D+), support du championnat des Trails de Provence, et une manche courte, LE CÉZANNE (36 km,1400D+), du Challenge des Trails de Provence. Beaucoup de monde, beaucoup de pointures, la journée s’annonçait grandiose ! Dès les premières difficultés, un quatuor se forme dans la foulée du favori, l'alsacien  Sébastien Spehler, membre de l'équipe de France de trail, en pleine préparation pour les mondiaux. Rapidement, il va prendre ses distances. Au km 22 (village de Vauvenargues), après avoir escaladé le Pas du  Clapier et parcouru 3 km de crêtes, jonchés de fameux lapiaz, Kevin Vermeulen, Romain Olivier et Guillaume Porche se suivent en une poignée de secondes. Sébastien a fait le trou, il enregistre près de 7 minutes d'avance sur le groupe, tandis que Saïd Mansouri s'accroche à une minute du trio. Maryline Nakache, première féminine, passera 25 minutes plus tard, suivie par Amandine Ginouves et Laurie Atzeni.  Chez les hommes : Sébastien Spehler termine bien, et remporte, en 5h21, notre titre de Champion des Trails de Provence 2018, longue distance ! Romain Olivier franchit la ligne 10 minutes plus tard et termine deuxième en 5h31, régulier tout au long de l'épreuve. Guillaume Porche arrache en 5h33 la 3° place, après avoir dépassé Saïd Mansouri, à qui il manquait quelques kilomètres dans les jambes. Chez les femmes : Maryline Nakache s’est envolée, elle a dominé l'épreuve de bout en bout, elle traverse le parking de la coquille à 13h03 et gagne l’épreuve en 7h01 après avoir jardiné sur les derniers kilomètres, comme en 2017, elle est Championne des Trails de Provence 2018, longue distance ! Voilà une athlète que nous avons découvert en 2017 et qui ne cesse d'accumuler les trophées. Elle enregistre ainsi sa 2° victoire sur le challenge cette année, après avoir survolé le Trail de la Galinette, Amandine Ginouves boucle l'épreuve 21 minutes plus tard, et finit 2° en 7h18, Laurie Atzeni termine sa course 4 minutes après, et monte sur la 3° marche en 7h22.

 

Photo : Akuna



11/03/18 Un si beau trail des Collines...

Cette épreuve est  à présent bien rodée et  accueille chaque année de très nombreux concurrents. Elle a conservé la formule qui fait son succès depuis plusieurs années, déclinée en quatre options afin de répondre aux attentes de tous types de sportifs: un 20km (350m D+), un 14,5km (250m D+), un 8 km (100 m D+) et un 10 km chronométré dédié au nordic walking (pour la première fois arbitré par des juges officiels) et à la marche. Ces parcours arpentent les environs du village de Cabriès et les collines provençales voisines, alternant garrigue et sous-bois, pistes, single tracks et routes pour des profils dynamiques exigeant de courir tout le temps. On revient à la vraie définition du trail court qui n’est pas une simple marche rapide, mais demande aussi aux compétiteurs une certaine vitesse de base. Cela a le don d’agacer certains « puristes » qui ne prennent pas le départ pour moins de 1000m D+, mais cela a le mérite d’exiger de tous des qualités de coureur et non de randonneur , sauf pour le 10km spécialement dédié à la marche ! Le 20km était donc le support d’ouverture du Challenge Sud-Est des trails 2018.Cette édition a réuni plus de 850 participants, coureurs et marcheurs, malgré une météo maussade qui a rendu les parcours particulièrement boueux.  Les Bouches du Rhône ont toutefois été épargnées par les fortes pluies qui ont encore frappé le Sud Est, ce qui a permis aux courses de se dérouler normalement, et à la grillade party d’avoir lieu !

 

Photo: Patrizia Roussel



25/02/18 Beau duel au Trail de l'Escalo !

5ème épreuve du Challenge des Trails de Provence en version courte, L’Escalo organisé par l’association Déclic04 est une course qui ravit tous les participants. Et si la neige n’était pas au rendez-vous cette année sur les sommets, nous avons pu goûter aux feuilles, galets, bouillasse, terre sèche : bref, tous les ingrédients d’un parcours de trail réussi. Une centaine de participants s’étaient donnés rendez-vous sur la ligne de départ à 8h30. Le parcours varié offre de longs passages roulant qui alternent avec des montées raides et des descentes particulièrement techniques dans les galets. Côté féminin, les élites se sont placées dès le départ pour ne plus se rencontrer ! Ainsi, Alexia Coudray de la Team Trail Cimalp n’a pas été inquiétée et termine avec une excellente performance de 2h38’47’’. La seconde place revient à Nadège Marboutin de l’ASPTT Digne les Bains en 2h52’02’’, déjà 3ème l’an dernier, elle gagne une marche sur une course qu’elle connaît bien pour l’avoir déjà couru trois fois. Et quand elle la court, elle la trouve encore plus dure qua dans ses souvenirs ! Quand à la 3ème féminine, Hélène Isnard (USALV), elle termine en 3h16’20’’. Il n’y aura donc pas eu croisement de place durant la course chez les féminine. On ne peut pas dire la même chose du côté des hommes. Guillaume Lenormand (Caromb 84) a fait une course en solitaire à 4 minutes des premiers et à autant de ses poursuivants. Il monte sur la 3ème marche en 2h14’48’’ n’ayant à aucun moment eu l’impression de pouvoir inquiéter les deux premiers. Mais pour Emilien Schiavo (Pénitent en Durance) et Yohan Peisson de la Team Endurance Shop, la course s’est déroulée au coude à coude. Yohan Maintenant une pression constante sur son collègue qui accuse un niveau un peu plus faible en montée. Mais Emilien court sur ses terres et en fin tacticien, cherche à ne pas trop prendre de retard en espérant revenir sur Yohan qui mène clairement la course. Et c’est exactement ce qui s’est passé : au dire des observateurs, la dernière descente des deux concurrents a été extrêmement rapide, Emilien ne lâchant rien et revenant sur Yohan qui découvre à chaque pas le parcours. Emilien passe en tête comme une bombe en toute dernière partie de course et grimpe sur la première marche du podium laissant à Yohan une malheureuse seconde place. 

 

Texte et photo : Sébastien Della Casa



10/02/18 De retour à Valberg !

Valberg, une station des Alpes Maritimes qui avait accueilli le 1er janvier dernier, la manche d’ouverture du Runazur Trophée des neiges sur la Snow race nocturne du nouvel an, renouait ce 10 février avec le Trail des neiges pour une distance de 14,5 km et presque 500 m de dénivelée. Le Club des Sports de Valberg avait mis les petits plats dans les grands pour recevoir près de 200 compétiteurs sur le front de neige de la Croix du Sappet et faire de cette finale du challenge, une parfaite réussite. Soleil, belle température et bonne humeur étaient au programme de ce « cross » des neiges tracé sur des pistes damées dont le départ était donné à 9 heures juste avant l’ouverture aux skieurs. Sans grosse surprise, Jean Baptiste Hurteaux, le sociétaire de l’AC Cannes, spécialiste du cross-country, déjà vainqueur en 2017, a pris dès le départ la course à sa main. Il entraina dans son sillage un petit groupe de cinq coureurs avec le corse Anthony Quilicci, le local Sébastien Poesy, les jeunes espoirs Quentin Succo et Maxime Chané. Cette petite échappée ne tarda pas à exploser dans la montée vers le plateau Saint Jean, véritable juge de paix de ce tracé majestueux. Seul Maxime Chané parvint à s’accrocher au cannois qui dû attendre le dernier kilomètre pour s’en débarrasser et remporter à nouveau une victoire en terre valbergane. Chez les dames, pas de surprise non plus puisque Lisel Merello réalisait ainsi sa quatrième victoire sur les trails des neiges, après Valberg le 1er de l’an, Névache et Castérino. Malgré un genou toujours douloureux, elle a contrôlé dès le départ et termine ainsi en beauté sa saison hivernale. Derrière, Céline Dolléans, victorieuse en 2017 ne fut pas trop inquiétée par Annabelle Diètre et Anne Sans.

 

Texte et photo Thierry Merello



28/01/18 Du beau monde à la Galinette !

Une magnifique journée à Cadolive pour le Trail de la Galinette, support du Challenge des Trails de Provence. Départ du Trail long à 8h, le parcours a été un peu revisité mais on garde les essentiels : Mont Julien et Garlaban au cœur du massif de l’Etoile en passant par Pichauris. Chez les hommes, le groupe de tête est assez compact dans le village puis Vincent Viet et Kevin Vermeulen prennent les devants et semblent facile, ils échangent et plaisantent, Manu Gault les poursuit. Chez les femmes, Caroline Chaverot (championne du monde de Trail 2016) est déjà sérieusement talonnée par Maryline Nakache (notre championne locale, championne des trails de Provence 2017) et Maggy Bouisse. Au sommet du Garlaban (km 24), Kevin a une minute d’avance sur Vincent. Aubin Ferrari passe en troisième position, Manu est alors cinquième. Maryline, quant à elle, prend la tête de course, Caroline pointe une minute plus tard, Maggy est toujours troisième. A l’arrivée, c’est Vincent puis Kevin qui arriveront tous deux en 4h16 avec seulement 10 petites secondes d’écart à la faveur de Vincent... et enfin Manu en 4h27. L’exploit du jour revient à Maryline qui remporte la course féminine en 5h04 avec deux minutes d’avance sur Caroline Chaverot suivies de Maggy qui conserve sa place en 5h27.

 

Texte : Thierry Mailhes. Photo : Mandy Alcazar



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





© AQTD - Mentions légales