Découvrez les foulées du Magara de Tunisie dans la rubrique évasion grâce au récit imagé de Brice !


Accueil


15/10/17 C'était la dernière du Trail du Cousson !

Ce dimanche 15 octobre se déroulait la 10ème et dernière édition du magnifique Trail du Cousson sur les hauteurs de Dignes-les-Bains (04). Deux épreuves comptaient pour le Challenge des Trails de Provence, longue et courte distances. Particularité de cette manifestation, l’épreuve « Les Routes du temps » servait de support au premier Championnat des Trails de Provence, un évènement dans l’évènement, un championnat open, au sein même du calendrier du CTP. Une heure et 20 minutes plus tard, au 23ème kilomètre, après avoir absorbé la barre des Dourbes, le rythme des premiers était impressionnant dans la descente, avant d’attaquer les « Terres noires ». Les positions n’étaient pas décantées, ce premier sommet n’ayant pas créé de réels écarts. Pierre-Hugo était toujours en tête, Sébastien, Vasil, Patrick, Jonathan, Lucas et Fabrice assuraient la chasse. Chez les féminines, Marilyne Nakache, Delphine Feuillette et Isabelle Jaussaud s’étaient rapprochées de Min Chau. Après 30km de course, rejoint par Sébastien, Pierre-Hugo allait « exploser », pour reprendre son expression, sur cette épreuve dont la distance et la difficulté ne lui sont pas encore adaptées. Patrick Orezolli, blessé à la hanche déposait les armes, tandis que Sébastien allait concrétiser sa domination dans la montée du Cousson pour s’approprier le titre de Champion des Trails de Provence en 4h19, avec 8 minutes d’avance sur son compère Jonathan Moncany et 13 sur Lucas Lhomond qui, comme lui, étaient partis prudemment. Vasil Heresanu limitait la casse et prenait une belle 4ème place devant Fabrice Arnaud, Florent Sourbier puis Pierre-Hugo Romain. Chez les féminines, déjà lauréate sur l’Ubaye Trail Salomon, Maryline Nakache s’adjugeait le titre en 4h57 en survolant la 2ème partie de l’épreuve après avoir rattrapé Min Chau dans la montée du Cousson, et s’attribuant une belle 8° place au scratch. Delphine Feuillette terminait difficilement, mais réussissait à accéder au podium. Sur le trail court, les positions étaient acquises dès le 10ème kilomètre et ont permis à Alexis Arvin-Berod de l’emporter aisément devant Jarno Legro. Guillaume Lenormand qui avait fait course commune avec son pote Raphael Grisel, faisait la différence dans la descente du Cousson. Chez les féminines, si la sympathique Florence Houette a dominé les débats, les places sur le podium ont été ardemment disputées entre Anne Colin, Bérangère Hode et Charlotte Klein qui se classaient dans cet ordre en moins d’une minute.

 

Texte: P. Esposito. Photo : P. Allesandri



23/07/17 Revoilà Symonds au Trail du Val d'Allos !

Le weekend des 22 et 23 juillet se déroulait une nouvelle manche du Challenge des trails de Provence sur les hauteurs du Val d'Allos. Voici le compte rendu proposé  par notre envoyé spécial Luc BARNIER, merci à lui. Allos, 7h: Parc de loisirs : Départ pour le 45km avec finalement un peu moins de 3000m de dénivelés positifs à cause d’une modification de parcours sur le secteur de l’Estrop, les contraintes d’organisation ... Nous sommes au départ, 154 courageux et passionnés sportifs s’élancent vers le Col d’Allos pour finir cette longue boucle à travers la vallée d’Allos. Début de course Jonathan MONCANY (SMAC), démontre sa capacité à imposer un gros rythme de course dès les premiers kilomètres car derrière la Team Scott se réserve sans doute pour la suite. En effet la tête de course restera comme ça jusqu’à mi-parcours, à présent l’international britannique et provençal d’adoption, Andy SYMONDS en forme après son Enduro de la veille, part seul jusqu’à la victoire finale où il finira en 4h46:14, distançant de plus de 15 minutes ses poursuivants. Comme la veille, on retrouvera à nouveau un podium entièrement Scott avec la deuxième place ex-aequo de Remi BERCHET et d'Arnaud BONIN, de dernier qui s’était illustré sur l’Enduro, la veille. Chez les féminines Minh-Chau CHU QUANG s’impose très largement en finissant 15e au scratch en 5h03:02 une véritable performance… Complètent le podium, Irina MALEJONOCK, puis Manon JACQUET (SMAC). Les favoris étaient donc au rendez-vous sur ce parcours.

 

Texte et photo : Luc Barnier



02/07/17 L'Ultrachampsaur, une belle classique !

Et c’est de Pont du Fossé, avec 4° au thermomètre que se sont massés 228 participants ce dimanche 2 juillet sur le coup de 6h du matin. Au programme, 55 km, 3700 D+ et 3 ascensions majeures avec le Col de Pertuis, le Col de la Rouanette et le fameux Piolit, de quoi se réchauffer. Dès la première montée vers le Col du Pertuis, le podium final allait se constituer, un moment perturbé par un habitué de l’épreuve, le gapençais Hervé GIRAUD-SAUVEUR (2° l’an dernier). C’est un autre gapençais Saïd MANSOURI, vainqueur du Trail Court sur l’UltraChampsaur lors des 2 éditions précédentes qui prenait les commandes et de l’avance conséquente qu’il allait faire fructifier kilomètre après kilomètre dans une domination sans partage. IL terminait en un temps canon 5h58’17 laissant son dauphin du jour, le montpelliérain Thierry FRANCOIS à 33 minutes et le catalan Marc PENNIELLO à 42. Blessé à l’épaule après une chute, Hervé GIRAUD-SAUVEUR n’a pas pu défendre ses chances jusqu’au bout mais mettra un point d’honneur à terminer. Régulier tout au long de la journée, Thomas BRUNEL finira 4° devant le toujours jeune  Alain TRUSSARD qui a terminé en boulet de canon. Du côté des féminines, on a assisté à un scénario similaire à celui des messieurs avec la victoire de la toujours souriante Irina MALEJONOCK en 7h47 52 devant la varoise Christelle BASSEREAU à 23 minutes et la vauclusienne Frédérique BONNAURE à 58 minutes. Un e épreuve qui a fait pas mal de dégâts avec sont lots habituel d’abandons ou de hors limites au niveau des barrières horaires. 186 participants ont franchi la ligne d’arrivée à Ancelles.

 

Texte: Philippe. Photo: Akuna.



05/06/17 Le Trail des Maures reste authentique !

« Authentique et sauvage, technique et convivial, propre et écoresponsable » ont de nouveau été les mots d’ordre de cette organisation qui a connu un bel essor depuis sa création en 2009 par une équipe de passionnés amoureux de ce massif des Maures. Les coureurs ont pu évoluer entre châtaigneraies, plateaux, et crêtes avec vue sur la mer. Cette année encore, le départ et l’arrivée se faisaient au site des Terres Rousses, en sous-bois. Le parcours se terminait par une traversée de rivière pour rejoindre la ligne d’arrivée au terme d’une longue ligne droite toute en montée. Une excellente ambiance, des parcours physiques et splendides et une organisation sans faille font de ce trail de caractère une valeur sûre dans le Sud Est. C’est sous le soleil déjà bien chaud que Fabrice Arnaud le triple vainqueur du 45km a mis le feu pendant les trois quarts de la course, mais il devait se faire reprendre avant la descente par les deux sociétaires du team Running Conseil Ollioules (partenaire équipementier de l’épreuve) Michael Gasc et Nicolas Tullier. C’est ce dernier qui trouva les ressources finales pour s’adjuger une belle victoire en terre varoise. La championne du Monde de trail 2011, Maud Gobert, n’a pas eu à forcer son talent pour s’imposer chez les dames en prenant une belle 10ème place au scratch devant la courageuse Daphnée Nadoulek et Corinne Genest. Sur le 21km, le recordman de l’épreuve Guillaume Le Normand (dauphin d’Andy Symonds en 2016 sur le 45km) s’est fait griller la politesse par le triathlète Romain Cabarron qui a fait parler la poudre.  La régulière Florence Houette, revenue de blessure, s’impose naturellement devant Isabelle Kujawski et Stéphanie Chiappero. Sur le Trail des Menhirs, déjà vainqueur en 204, François Mourgues réalise une belle course en améliorant son record personnel et Christel Artufel, après une seconde place l’an passé s’adjuge une victoire bien méritée.

 

Photo de Stéphane Chanel. Résultats : 12km   21km  45km



14/05/17 Du très costaud au Trail de Mimet !

Fidèle à sa réputation, le trail de Mimet proposait encore du costaud avec des montées très raides, des crêtes très escarpées et des descentes très techniques voire  m... maudites, mais cependant idéales pour réaliser un test chaussures ! Chevilles fragiles attention danger. L'ensemble du parcours livrait un panorama à 360° sur Marseille et la Méditerranée, la Sainte-Victoire et le Pays d'Aix, mais également sur le Garlaban ou encore l'Etang de Berre. Une belle photographie en couleurs de notre métropole Aix-Marseille-Provence, la plus grande de France en terme de superficie : elle s'étend sur 92 communes et 3150km2. Côté course, Fabrice Arnaud parti en tête, a cédé sa place à Patrick Orezolli à mi-parcours, pendant la traversée de Mimet : petit retour au village avant d'attaquer la seconde partie de l'épreuve (ndlr : petit moral s'abstenir). Patrick finira sa course avec plus de 20 minutes d'avance sur Fabrice. Jérôme Rossi a progressivement remonté Lucas Lhomond et Stéphane Pitaut, pour s'emparer de la 3ème place. Chez les filles, Daphné Nadoulek a tenu sa position de leader tout au long de la course, d'abord suivie par Céline Finas, Ganna Darmograi et Eléonore Petit qui se sont finalement inclinées devant Hélène Haegel qui réalise un beau retour sur le circuit. Ganna, actuelle seconde en Trails Courts, finit 8ème féminine. A noter quelques chutes sans gravité.

 

Texte et photo : Sophie Boissont



Pour le Trail des Limaces, il ne faut pas traîner !

Une course nature accessible à tous à seulement 15 minutes au nord de Nice. En plein cœur de la forêt domaniale de Blausasc, les différentes épreuves offrent la possibilité aux participants et spectateurs de prendre un bol d’air pur à seulement quelques kilomètres du littoral. Le village accueille pour la 7ème année consécutive le Trail des Limaces. Cette appellation emblématique de la commune est pour le coup peu représentatif du parcours à effectuer… En effet, cette manifestation du Challenge Trail Nature 06 revêt des allures de « montagnes russes ». Elle est caractérisée par une première partie plutôt rapide commune au « Speed limace » (9,5 km) et d’une deuxième partie soulignée par de fortes proportions de verticalité.  La 6ème étape du Challenge Trail Nature 06 compte également pour le Runazur Trophée Courses Nature et le Challenge du Pays des Paillons. Ce challenge apparait comme un lieu de partage et  découverte, accessible pour tous. Cette manifestation englobe enfin une course « HandiTrail » ainsi que quelques animations pour petits et grands : une « rando-famille » (9,5 km), une épreuve dédiée aux enfants « Chibi-Limaces ». Pour cette occasion, le Département des Alpes-Maritimes mettra une nouvelle fois à disposition des participants ses vélos électriques gratuitement pour découvrir le site. Les sportifs s’inscrivant dans le challenge peuvent apporter leur aide à la manifestation  (balisage, débalisage, ouvreurs, fermeurs, signaleurs…), ce qui leur permettra de découvrir l’envers du décor de l’organisation d’une épreuve, mais aussi de récupérer 30 points bonus pour le classement général de leur challenge. Pour plus d'informations rendez vous sur : http://www.trailen06.fr ou  http://www.blausasctrail.wix.com/blausasctrail

 

 



02/04/17 La Sainte-Victoire sous la pluie !

Comme chaque année, le plateau était relevé au départ de Rousset, les meilleurs trailers longue distance de la région s’étaient donnés RDV, et quelques trailers parmi les plus côtés au niveau national s’y étaient invités. Sur cette course très rapide emmené à 12 km/h de moyenne par un groupe de coureur, cette épreuve fut longtemps indécise avec un groupe de 6 coureurs emmenés par Patrick OREZZOLI (Gap/Snow Shoes) sur la première partie de l’épreuve et au sein duquel Aurélien COLLET (Val d’Oise/Team HOKA) allait progressivement recoller puis faire la différence sur la 2° partie du parcours. Il remportait l’épreuve en 2h56’46, devant Sébastien GOUDARD (Ardèche) et Rémi COISNON (Salon de Provence) représenté sur le podium car victime d'une entorse qui l'a handicapé dans les derniers kilomètres de l'épreuve et qui nécessita des examens hospitaliers; nous luis souhaitons un bon rétablissement. Pierre-Marie DEJEAN (Grenoble) terminera au pied du podium, Patrick OREZZOLI finira 5° devant Sébastien HENRI (VAR/SMAC) qui trouvera l’épreuve quelque peu roulante compte tenu de sa préparation, bien entendu. Chez les féminine, avec un temps de 3h36’14, Cécile CLET (Team Costo/Côte d’Or) gagna le droit tout comme Aurélien de soulever la Sainte Victoire. Un Trophée conçu par le santonnier Emanuel FOUQUES et offert traditionnellement par Laurent PONCET de PSI. Irina MALEJONOCK (Alpes de Hautes Provence) qui a déjà gagné la Sainte Victoire est à 8 minutes et Mélanie ROUSSET (Haute Savoie/Team WAA) l’ont accompagnée sur le podium.  Cette épreuve compte pour le Challenge des Trails de Provence.

Photo de Cyril Bussat - Résultats complets sur le site du chronométreur de l’épreuve : http://www.sportips.fr/resultats/2017TSV36KMTSV.pdf



26/03/17 La météo laisse tranquille le Trail de l'Escalo

Certes un peu frisquet, il faisait beau soleil ce dimanche 26 mars sur les Alpes de Haute-Provence alors qu’une météo exécrable avait précédé cette journée festive. Les absents ont eu tord, la journée était magnifique, le trail d’une exceptionnelle beauté avec une rare variété des paysages et l’accueil des bénévoles et organisateurs excellent. Florence BLANC et Pierre-Hugo ROMAIN ont une nouvelle fois laissé leurs empreintes sur une étape du challenge se révélant ainsi comme les grandissimes favoris du classement des Trails Courts 2017. Dimanche matin gros soulagement au sein de l’équipe DECLIC04, organisatrice du trail de l’Escalo. En effet les pluies torrentielles qui s’étaient abattues la veille sur l’Escale avaient laissé la place à un beau soleil printanier. Cependant une surprise de taille attendait les traileurs venus nombreux sur cette 6ème manche du Challenge des trails de Provence car sur les hauteurs du Ruth culminant à 1300m Alt. la course s’est soudain transformée en Snow Trail. Pendant la nuit, la pluie s’est transformée en neige et un épais tapis blanc d’une vingtaine de centimètres attendait nos valeureux concurrents. Les arbres pliaient sous la neige et l’ambiance feutrée était féerique sous les premiers rayons du soleil. La magie a opérée et on en a pris plein les yeux. Mais revenons à la course, très vite Pierre Hugo Romain se détache avec Nicolas Lebrun notre local ancien champion du monde de Xterra et c’est dans cet ordre qu’ils franchiront la ligne d’arrivée suivis par Emilien Schiavo  parti prudemment qui fera une magnifique remontée. Chez les féminines Florence Blanc survole la course devant Karen Courcelle et Nadège Marboutin complètent le podium. A noter la belle prestation chez les hommes de Daniel Perrone en M2, de Robert Navarro en M3 et de Pierre Flavenot en M4. Chez les féminines la locale Annie Guillot s’adjuge la catégorie M2.

 

Texte et photo : Déclic 04



12/03/17 800 coureurs au Trail des 6 collines !

Ce dimanche 12 mars a eu lieu l’ouverture du Challenge Sud Est des Trails® 2017 sur l’étape des Bouches du Rhône à l’occasion du « Trail des 6 collines » à Cabriès. Organisée de main de maître par l’Olympique Cabriès Calas au départ du Complexe sportif  Raymond Martin, qui a accueilli en 2013 les Championnats de France FFA de 10 km route, cette épreuve a rassemblé plus de 800 participants sur les quatre distances proposées pour satisfaire les sportifs de tous niveaux : un 20km (400m D+), un 14, 5km (250 D+), un 8 km (100 m D+) et un 10 km chronométré dédié au nordic walking et à la marche. La distance la plus longue servait de coup d’envoi au Challenge Sud Est des Trails® 2017 et le 14,5km à la 4ème étape du Runazur Trophée Courses Nature. Des parcours pittoresques autour du village de Cabriès, au milieu des collines et en sous-bois, au profil roulant qui permettra à tous de courir sur la majorité des tracés. Sur le 20km et 400m+, en l’absence du Kenyan de l’OCC Edward Kimosop, lauréat des deux dernières éditions du Challenge Sud Est des Trails®, un autre Kenyan était porté comme favori par les organisateurs. Mais c’était sans compter sur la détermination du fils de l'organisateur du Trail de la Sainte Victoire, Yohan Peisson, très en forme, déjà second dans le sillage d’Emmanuel Gault en janvier dernier sur le Trail du Mont Olympe, qui l'emporte en 1h18'25" devant le kenyan James Kangogo de l'Olympique Cabriès Calas 1h20'48" et Maximilien Maccio du Team Provence Endurance en 1h22'17" !   Chez les dames, la protégée du club organisateur Séverine Planteur n'a laissé le soin à personne de diriger la course et s'impose sur ses terres en 1h28'42" devant Aurélie Guerra du Team Provence Endurance 1h38'55" et Pascale Botella (vainqueur 2016) de Toulon Etudiant Club en 1h39'51" ! 

 

 
Photo : 
Colette DeyirmendjianRésultats et infos sur www.challengesudestdestrails.fr



31/01/17 Une si belle Galinette !

La 15ème édition du Trail de la Galinette, 2ème étape du Challenge des Trails de Provence, qui se déroulait le Dimanche 29 Janvier à Cadolive (13) a tenu toutes ses promesses avec plus de 1300 coureurs présents sur les 3 courses proposées, 11km, 25km et 45km. Au-delà de cette engouement populaire, cette édition du Trail de la Galinette a aussi présenté un plateau sportif exceptionnel où le plus haut-niveau mondial était au RDV. Ce fut probablement la course la plus attendue de ce dimanche puisque 3 des 4 meilleures traileuses mondiales étaient alignées avec Caroline CHAVEROT (n°1 mondiale, Team Salomon International), Andrea HUSER (n°2, MAMMUT PRO TEAM) et Juliette BLANCHET (n°4, TEAM VIBRAM). Mélanie ROUSSET (WAA – Beaufortain), outsider et inscrite de dernière minute, a pourtant créé la surprise en venant décrocher une belle victoire en 4h51’41, bénéficiant de la mauvaise chute de la Championne du Monde de trail qui l’a contrainte à l’abandon… Sandrine ETIENNE (TEAM HOKA – Ouest Lyonnais) accède à une inattendue seconde place devant HUSER et BLANCHET. Côté masculin, le Suisse Diego PAZOS dit « Zpeedy » (TEAM COMPRESSPORT INTERNATIONAL) a tenu son rang de favori en s’imposant dans un chrono supersonique de 3h51’58 ! Il devance le Corse Lambert SANTELLI (E MUVRE BALANINE) au terme d’un beau coude-a-coude sur la première partie de course avant de prendre l’avantage sur la seconde partie de ce 45km très exigeant. Sébastien HENRI (SMAC) décroche une belle 3ème place.

 

Texte : Morgane Masclet. Photo : Akuna



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





© AQTD - Mentions légales