18/11/18 Du beau monde au Gem Marathon !


Sur le GEM TRAIL (26 km/1500 D+), Pierre-Hugo ROMAIN était venu chercher sa 6°victoire, ou en tout cas, son 6° résultat pour assurer une seconde couronne sur le challenge. Et c’est donc, plus prudemment que la semaine précédente à Pichauris, ou il avait loupé une balise, qu’il est parti en compagnie d’Ambroise AUFRERE jusqu’au pied de  la montée du Pic de Bertagne ou il décidait de prendre le large pour atteindre jusqu’à 10 minutes d’avance à 6 km de l’arrivée … ou pour rajouter du suspens il loupait une balise et revenait en arrière, sans conséquence pour la victoire finale qui lui permet d’obtenir cette année un Grand Chelem. Entre temps, l’isérois Fabrice ARENE s’intercalait pour terminer à mois de 4 minutes de Pierre. Du côté des féminines, après un mano à mano mémorable, Isabelle BLANCHARD rattrapait Florence HOUETTE dans les 5 derniers km qu’elle devançait de presque 3 minutes. Ganna DARMOGRAI accrochait la 3° place. C’est Alexia COUDRAY, assurée de la victoire finale et qui avait fait l’impasse sur cette manche, qui recevra le santon trailer le jeudi 13 décembre prochain. Sur le GEM MARATHON, en l’absence de Nico MARCEL, leader sur la distance, on allait observer avec intérêt la performance de Yohan PEISSON qui a été un leader valeureux en trails courts, jusqu’à aujourd’hui et qui continue son apprentissage sur trails longs dans la perspectives de projets futurs. Parti prudemment lui aussi, en compagnie notamment d’un Stéphane BEGAUD new-look, c’est dans la montée de l’Espigoulier qu’il a fait la différence pour terminer avec 13 minutes sur le vainqueur du challenge 2015. Lucas LHOMOND la saison en boulet de canon à la 3° place de l’étape sur les talons de Stéphane. Côté féminines, se jouait le titre pour les filles du SMAC. Ce duel arbitré par Amandine PROVOST tournait finalement à l’avantage de Maggy qui remportait l’épreuve du jour avec 12 minutes d’avance sur sa copine de club, et par là même raflait le titre au challenge 2018 en trail long, on notera que Maggy a également joué les premiers rôles sur le challenge des trails courts par ailleurs très relevé.

 

Photo : Akunamatata. Texte : Philippe Expositio



Retour http://www.runningmag.fr

Partager sur Facebook